Bilan thermique : que représente-t-il ?

Publié le
Noter cet article ?

Bilan thermique : que représente-t-il

Si vous vous renseignez pour faire installer une climatisation réversible auprès d’un professionnel de qualité, vous avez certainement rencontré la mention du bilan thermique. Ce bilan technique n’est pas obligatoire, mais permet de se faire une idée précise des qualités thermiques d’un logement. Surtout, le bilan thermique met en lumières les points forts et les points faibles de l’isolation du logement. Une fois le bilan effectué, on peut donc entreprendre des travaux de rénovation pour corriger les éventuels problèmes.

Qu’est-ce qu’un bilan thermique ?

Le bilan thermique n’est en aucun une obligation, c’est en revanche un outil bien pratique pour connaître les points forts et les points faibles des capacités thermiques d’un logement.

En général on fait réaliser un bilan thermique lorsqu’on désire réaliser des travaux de rénovation ou lorsqu’on prévoit l’installation d’un appareillage connexe, comme une climatisation réversible.

Le bilan thermique est un audit approfondi et très technique qui est réalisé par un professionnel spécialisé.

Qu’est-ce qu’un bilan thermique

Grâce à ses connaissances étendues des performances thermiques d’un bâtiment, le spécialiste peut désigner les faiblesses du logement et indiquer quelles sont les rénovations préconisées.

L’énorme avantage d’un bilan thermique est d’être taillé sur mesure pour le bâtiment concerné. On peut donc apporter des réponses ponctuelles et très efficaces à une situation qui sinon aurait demandé un long tâtonnement.

On fera attention, car depuis l’entrée en vigueur de la norme RT2012, le domaine offre des bons tarifs et des tarifs entièrement délirants. La très forte demande a en effet donné des idées à certains prestataires peu scrupuleux. Sachez donc qu’un bilan thermique demande en moyenne un investissement de 500€ (avant aides et réductions).

Quels sont les éléments qui impactent un bilan thermique ?

Un bilan thermique implique de prendre en compte un grand nombre de facteurs dont les performances seront passées par des opérations mathématiques de manière à rendre compte du résultat de manière intelligible.

En parallèle, si le bilan thermique repose sur des données mathématiques et physiques complexes, il dispose impérativement d’une partie rédigée, afin que les profanes que nous sommes puissent en saisir la teneur.

Le mode de chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sont évidemment l’un des gros morceaux de tout bilan thermique.

Le mode de chauffage détermine en effet le coût global de la chaleur, mais également le confort garanti par cette dernière. Dans de nombreuses rénovations, le mode de chauffage sera à considérer et très certainement à remplacer par un appareil plus moderne et donc beaucoup plus efficace.

Ensuite, l’isolation est la seconde grosse partie du bilan thermique. Elle concerne l’isolation des murs, du sol et du toit, de manière détaillée et restituée dans un résumé global. Vous saurez donc quel est le niveau d’efficacité de votre isolation, et le cas échéant vous pourrez identifier les éléments qui affaiblissent l’isolation de votre maison.

Quels sont les éléments qui impactent un bilan thermique

On devra également considérer le vitrage et les menuiseries. Ces équipements ont un effet très important sur l’isolation, mais ne dépendant pas du même type de rénovation, ils sont donc à prendre à part.

Un bilan thermique de qualité s’attarde enfin sur les performances de la VMC, sur les matériaux utilisés pour la construction et également sur l’exposition du bâtiment. Ces petits détails permettront de mettre au jour des problèmes plus fins, comme la présence de ponts thermiques et vous mettront sur la voie d’une rénovation thermique très précise te très efficace.

Si vous désirez atteindre le niveau d’une maison passive, le bilan thermique vous sera par exemple d’une très grande utilité grâce à tous ces détails.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Que faire après le bilan thermique ?

Une fois le bilan thermique en votre possession vous disposez d’un outil idéal pour démarcher les prestataires travaux, car vous savez quelles rénovations sont nécessaires. Il vous sera dès lors possible de comparer les différents devis très facilement.

Que faire après le bilan thermique

De plus, votre bilan thermique vous permettra d’échelonner vos travaux et de les planifier raisonnablement. Dans la mesure où votre bilan thermique précise un certain nombre de points nécessitant l’attention d’un professionnel, les mauvaises surprises ne s’accumuleront pas. Vous auriez ainsi tout le loisir de préparer vos rénovations à l’avance en étalant les coûts et en maîtrisant donc plus fermement vos dépenses.

Enfin, le bilan thermique vous permettra de préparer des dossiers béton pour d’éventuelles aides au financement auprès des divers organismes, comme l’ANAH ou le Conseil Régional.

Le saviez-vous ?

Il ne faut pas confondre le bilan thermique et le DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Le DPE est la représentation des performances énergétiques de votre logement, prenant en compte la consommation d’énergie et les rejets de gaz nocifs. Si le DPE est obligatoire en cas de vente d’un bien immobilier, il reste tout de même très loin de la précision du bilan thermique et ne représente qu’une estimation mathématique.

Laisser un commentaire