Quelles astuces pour bien choisir sa véranda

Publié le
Quelles astuces pour bien choisir sa véranda
2/5 - 2 votes

Quelles astuces pour bien choisir sa véranda

Il s’écoule chaque année entre 80 000 et 100 000 vérandas dans l’hexagone. La popularité vérifiée depuis des décennies pour ce marché montre l’intérêt que les Français ont pour la véranda. Cette pièce de la maison, pas vraiment dehors, mais plus tout à fait dedans permet de disposer d’un espace idéal ludique, esthétique et convivial. Si ce projet vous intéresse, nous vous proposons quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre véranda.

Bien choisir sa véranda selon son usage

Pour bien choisir sa véranda, il est capital de déterminer quel sera son usage et comment ce dernier se déroulera sur l’année.

La véranda est un espace vitré, qui par essence laisse entrer beaucoup de lumière, mais peut en même temps occasionner des pertes de chaleur. Pour déterminer le type de véranda le plus économique non seulement à l’achat, mais à l’utilisation, nous conseillons de définir l’utilisation type de la véranda avant toute démarche. De cette manière, on parvient à dresser un portrait robot de la véranda idéale.

Profiter de sa véranda toute l’année

De plus ne plus de particuliers désirent utiliser leur véranda toute l’année. On comprend aisément cette réflexion, qui permet de ne pas cantonner son investissement à certaines périodes de l’année, le plaisir est ainsi prolongé au fil des saisons.

  • Extension de maison : Gagner en superficie représente une quête pour de nombreux propriétaires français. Il s’agit d’une des raisons principales pour lesquelles les particuliers s’orientent vers une véranda. Cet espace supplémentaire présente l’avantage d’être facilement modulable et très polyvalent. On privilégie dans ce cas une bonne isolation et un chauffage économique.
  • Salon : Grâce aux progrès des techniques du bâtiment, on peut désormais bénéficier d’une véranda toute l’année et de l’utiliser comme n’importe quelle autre pièce de la maison. La véranda est de plus en plus utilisée comme un salon, sans considération de saison. Pour bien choisir sa véranda dans cette optique, on conseille de choisir les matériaux les plus isolants, les plus phoniques et les plus efficaces face aux effractions.
  • Jardin d’intérieur : Les amateurs de plantes apprécient généralement les vérandas qui permettent de maintenir ses plantes au chaud durant l’hiver. Si vous appréciez la culture des plantes, même exotiques, une véranda vous permettra de vous adonner à votre passion durant les mois d’hiver. L’apport de lumière est ici un critère primordial, tout comme la nécessité d’une température relativement stable entre la nuit et le jour.

Bien choisir sa véranda selon son usage

Opter pour une véranda saisonnière

Pour limiter les coûts, ou en raison d’une implantation particulière, la véranda peut être un pièce saisonnière. C’est d’ailleurs sont utilisation première, qui tombe cependant en désuétude chez de de nombreux propriétaires.

  • Pièce d’hiver : Dans certaines régions, une véranda, même sans chauffage, peut présenter une pièce idéale durant l’hiver. Si votre région ne présente pas de températures trop basses, une véranda bien conçue et orientée pourra être très confortable en hiver. Attention toutefois, car exposer sa véranda idéalement pour l’hiver revient souvent à la transformer en fournaise durant l’été.
  • Pièce d’été : Selon que vous résidiez dans une région froide ou une région chaude, profiter de votre véranda durant l’été n’implique pas le même cahier des charges. Au nord, on privilégiera des vérandas exposées pour maximiser la récupération de la lumière et de la chaleur du soleil. Au sud, on s’efforcera d’orienter sa véranda plein est de manière à profiter du soleil le matin et de l’ombre l’après-midi.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Quelle construction privilégier pour sa véranda ?

Pour répondre à l’utilisation que vous avez décidé pour votre véranda, il convient d’utiliser les bons matériaux. Bien choisir sa véranda revient le plus souvent à sélectionner des matériaux qui orienteront les performances vers les buts recherchés.

généralement, on conseille de privilégier des matériaux performants de manière à réduire l’empreinte énergétique de la véranda.

Quels matériaux pour le bâti d’une véranda ?

Le bâti d’une véranda reprend les mêmes matériaux que ceux utilisés pour la fabrication de fenêtres. En revanche les matériaux les plus populaires ne sont pas les mêmes. Par exemple, le PVC est un matériau performant pour les fenêtres, tandis que pour les vérandas il est peu conseillé.

  • L’alu : L’aluminium est le matériau le plus fréquemment utilisé pour réaliser l’ossature d’une véranda. La raison de cette popularité est très simple : l’alu est très solide pour un poids plume, il parvient ainsi à limiter le poids du bâti considérablement. Nous conseillons de privilégier une menuiserie alu pourvue de ruptures de ponts thermiques.
  • Le bois : Le bois est également très utilisé pour les vérandas. Ce matériau est en effet très isolant et peut supporter un poids de vitrage non négligeable. Si le bois est plus isolant que l’alu, il demande en revanche un entretien bien plus emportant. On conseille de passer un produit protecteur sur les menuiseries bois tous les 3 à 5 ans, vois plus fréquemment pour les endroits très exposés aux éléments (bord de mer).
  • Le PVC : Si le PVC est une possibilité pour votre véranda, sachez qu’il n’est recommandé que pour les petites vérandas. En effet, le PVC ne peut pas supporter les mêmes longueurs et les mêmes contraintes que l’alu ou le bois. D’autre part les bâtis en PVC destinés aux vérandas sont généralement très épais et d’une esthétique très limitée.

Quels matériaux pour le bâti de la véranda

Le vitrage : Quel type sélectionner ?

Bien choisir sa véranda passe inévitablement par la case vitrage. La véranda étant essentiellement un large espace vitré, l’attention que l’on accorde à ce matériau doit être très importante. Voici nos recommandations pour bien choisir le vitrage de sa véranda.

Le double vitrage : Il s’agit du vitrage le plus fréquemment posé pour une véranda. Le double vitrage est désormais très abordable et présente des performances techniques indispensables. Le double vitrage permet de disposer de sa véranda toute l’année sans se ruiner en chauffage. Il s’agit du vitrage que nous conseillons à minima.

Le double vitrage renforcé : Nous recommandons d’utiliser un double vitrage avec isolation renforcée, encore nommé vitre VIR. Ce double vitrage est plus performant que sa contrepartie classique et permet de limiter significativement les pertes de chaleur. Cet investissement légèrement plus élevé est généralement rentabilisé par des économies d’énergie, et donc d’argent, substantielles.

Le double vitrage feuillé : Si votre véranda est très exposée à la vue et que son contenu peut attirer la convoitise de cambrioleurs, vous pouvez opter pour le double vitrage feuillé. Ce double vitrage permet de résister aux effractions car il est élaboré pour endurer au moins 30 coups de masse ou de hache consécutifs.

Le triple vitrage : Nous ne conseillons le triple vitrage que dans des cas très précis. En effet, si votre maison ne respecte pas les dernières normes en matière d’isolation, le recours au triple vitrage ne vous apportera rien de plus que le double vitrage. D’autre part, selon l’exposition de la véranda le triple vitrage peut faire barrage à la chaleur du soleil, et ainsi maintenir votre véranda inutilement froide. A choisir selon les recommandations d’un spécialiste honnête et expérimenté.

Laisser un commentaire