Comment éviter l’apparition d’algues dans votre piscine ?

Comment éviter l’apparition d’algues dans votre piscine ?
Noter cet article ?

Comment éviter l'apparition d'algues dans votre piscine

L’eau d’une piscine se doit d’être limpide, car en plus d’être une question d’hygiène, c’est également une question d’esthétique. Il arrive cependant parfois que l’eau tourne au vert et que les algues se multiplient. À ce moment-là, il est toujours possible d’effectuer un traitement curatif, mais pourquoi courir le risque ? Nous vous conseillons de prendre les précautions qui s’imposent afin d’éviter la formation d’algues dans votre piscine. Nous vous proposons ici les conseils généraux qui permettent de ne pas laisser les algues envahir votre piscine.

Algues de piscine : Que sont-elles ?

Qu’est-ce qu’une algue ? Très simple, une algue est un organisme végétal polyphylétique. Ça ne vous dit rien ? N’ayez crainte c’est normal. L’essentiel pour la très large majorité des particuliers est de retenir que les algues sont des plantes aquatiques qui se développent dans l’eau. Dans le cas des piscines les algues apparaissent lorsque l’eau stagne trop longtemps ou lorsque les microorganismes se développent.

Algues de piscine : Que sont-elles

S’il existe plus d’un million d’algues différentes, celles qui concernent nos piscines le plus souvent sont au nombre de trois.

On doit donc différencier les algues vertes, les algues moutarde et les algues noires.

Les algues vertes sont les plus fréquentes et aussi les plus faciles à traiter. Elles rendent l’eau verte, tandis que les parois et le sol deviennent glissants.

Les algues moutarde sont de couleur jaunâtre et sont à la fois plus rares et plus tenaces que les algues vertes. Elles présentent la forme de petites particules flottant dans les zones les moins éclairées du bassin, on les assimile souvent à tort à du pollen.

Enfin les algues noires sont les plus résistantes. Elles ressemblent à de petits points noirs ou bleus attachés aux parois ou au sol du bassin. Si vous avez du carrelage dans votre piscine, ces algues apprécieront énormément de se loger dans les joints.

Comment prévenir l’apparition d’algues dans une piscine ?

Pour ne pas avoir à lutter contre une forte présence d’algues dans la piscine, il faut prendre le problème en amont et effectuer les gestes qui permettent d’éviter leur apparition, ou qui le cas échéant la retardent.

Ces petits conseils sont généralement faciles à réaliser et sont peu onéreux, leur difficulté réside dans l’assiduité avec laquelle il faut les réaliser.

Avant toute chose : S’assurer de la bonne filtration

En tout premier lieu, il faut vous assurer que le système de filtration de votre piscine est bien dimensionné, qu’il est en bon état, qu’il fonctionne correctement et qu’il est bien nettoyé.

Une partie filtration fonctionnant idéalement est le meilleur moyen pour retarder l’apparition des algues. Il faudra donc prendre soin de cet équipement et réaliser tout l’entretien préconisé par le fabricant.

Sachez également que la filtration dépend de la température de l’eau, aussi plus l’eau est chaude, plus le temps de filtration devra être grand.

Enfin, si vous avez un filtre à sable, veillez à utiliser un produit floculant, car les algues naissantes sont trop petites pour être filtrées. Le produit floculant permettra de les agglomérer pour qu’elles soient piégées dans le sable .

Comment prévenir l’apparition d’algues dans une piscine

Réguler le pH : Le plus important

La régulation du pH est sans doute la prévention la plus importante qu’il est possible de réaliser pour faire face aux algues.

Le pH de votre eau doit être compris dans des valeurs bien précises afin d’éviter la prolifération des algues.

On recommande ainsi un pH compris entre 7,2 et 7,4, les algues ayant de u mal à survivre à un pH trop bas. Testez la dureté de votre eau au moins une fois par semaine et le cas échéant utiliser un produit correcteur pour rester dans les bonnes valeurs.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Le produit algicide : Prévenir plutôt que guérir

Il existe de nombreux produits algicides, élaborés de différentes manières. Tous ont pour mission de tuer les algues. Généralement les algicides sont utilisés pour combattre la présence d’algues, mais dans certains cas et avec certains produits on peut procéder à un traitement de fond préventif.

Nous vous recommandons de demander conseil à un professionnel pour choisir un produit algicide sans danger pour votre santé et sans effet secondaire sur la qualité de nage.

Le désinfectant, un outil à manipuler avec soin

Vous devez utiliser régulièrement u désinfectant dans votre piscine pour limiter la prolifération des bactéries. Sachez que ce désinfectant peut dans une faible mesure lutter contre la présence des algues.

Pour que le désinfectant soit le plus efficace possible, il ne faut ni le surdoser ni le sous-doser.

Dans le cas du chlore stabilisé, on recommande généralement 2 à 3mg/l, tandis qu’avec du chlore non stabilisé il faut plutôt utiliser de 1 à 1,5mg/l. Là encore, fiez-vous aux conseils d’un professionnel.

La piscine : Un entretien régulier s’impose

Sachez enfin que la meilleure manière de vous prémunir de l’apparition d’algues dans votre piscine est de réaliser un entretien régulier et minutieux. On le néglige souvent, mais le nettoyage de la piscine durant la saison de baignade est très important.

Il faut impérativement brosser le fond et les parois du bassin énergiquement et fréquemment, de manière à détacher d’éventuelles colonies d’algues naissantes. La ligne d’eau devra également être brossée, car les algues l’apprécient énormément.

La piscine : Un entretien régulier s’impose

Ne négligez pas les éléments de filtration qui devront être remplacés, vidés et nettoyés régulièrement.

Pour vous aider dans votre entretien un robot de piscine peut être un judicieux investissement.

Laisser un commentaire