Mandataire immobilier : la solution du portage salarial

Pictograme d'une horlogePublié le

Mandataire immobilier portage salarialPour développer leur activité, il est commun que les réseaux ou agents immobilier fassent appel à des collaborateurs commerciaux spécialisés dans ce secteur. Ces professionnels sont appelés « mandataire immobilier » ou « négociateur immobilier ».

Le rôle du mandataire immobilier est de négocier et de conclure des ventes et/ou locations immobilières pour le compte du réseau ou de l’agent immobilier dont il a reçu un mandat. Le mandataire immobilier est notamment chargé de faire la promotion des biens en vente, et peut également organiser et mener des visites, rédiger certains documents.

L’activité des agents immobiliers pouvant être fluctuante, beaucoup font le choix de ne pas salarier directement les collaborateurs commerciaux. Ils sont ainsi nombreux à faire appel à des mandataires immobiliers indépendants.

Plusieurs cadres sont possibles pour exercer cette activité de mandataire immobilier. Les plus connus sont le statut d’auto entrepreneur ou la création d’une entreprise individuelle. Il existe toutefois une solution alternative, de plus en plus plébiscitée par les mandataires immobiliers : le portage salarial.

Le portage salarial : une alternative à la création d’entreprise pour les mandataires immobiliers

Le portage salarial est un mécanisme prévu par l’article L.1254-1 du Code du travail. Il permet au mandataire immobilier d’avoir le statut de salarié et de déléguer toute la gestion administrative de son activité.  Cela se fait par l’intermédiaire d’une société de portage salarial. Celle-ci va salarier le professionnel et prendre en charge tous les aspects juridiques, comptables et administratifs de son activité.

Bien qu’il  ait le statut de salarié, un professionnel en portage salarial reste complètement libre dans l’exercice de son activité. Ainsi, le mandataire immobilier qui fait le choix du portage salarial est entièrement autonome. Il recherche lui-même les agents et réseaux immobiliers avec lesquels il va travailler et négocie en toute liberté les conditions d’exécution de son mandat ainsi que ses honoraires.

Ce mécanisme relativement récent est une solution attractive pour les indépendants et notamment les mandataires immobiliers. Il s’agit d’une alternative à la création d’entreprise qui offre au professionnel davantage de sécurité.

Mandataire immobilier en portage salarial, comment ça marche ?

L’article 1254-1 du Code du travail définit le portage salarial comme l’ensemble que constituent, d’une part, la relation entre l’entreprise de portage salarial et une entreprise cliente et, d’autre part, le contrat de travail entre l’entreprise de portage salarial et un indépendant.

La mise en œuvre du portage salarial est simple :

  • Le mandataire immobilier et l’agent ou le réseau immobilier qui souhaite recourir à ses services conviennent des conditions de leur collaboration et notamment des honoraires du mandataire immobilier ;
  • Le mandataire immobilier signe un contrat de travail avec la société de portage salarial. Il devient alors un « salarié porté » ;
  • La société de portage salarial conclut un contrat avec le réseau ou l’agent immobilier qui fait appel aux services du mandataire immobilier.

La société de portage salarial va facturer et recouvrer les honoraires du mandataire auprès de l’agent immobilier et les transformer en salaire qu’elle versera au mandataire immobilier.

L’entreprise de portage salarial s’occupe également remplir les obligations fiscales et administratives liées à l’activité du mandataire immobilier : paiement des cotisations sociales, assurance responsabilité civile professionnelle, comptabilité etc.

Comme tout service, le portage salarial a un coût. En contrepartie des différentes prestations qu’elle réalise pour le mandataire immobilier, la société de portage salarial perçoit une rémunération allant de 5 à 10% du chiffre d’affaires du mandataire immobilier.

Quels sont les avantages du portage salarial pour le mandataire immobilier ?

En ayant recours au portage salarial, le négociateur immobilier devient salarié. Ses droits et sa protection sociale sont les mêmes que ceux d’un salarié classique : il perçoit des salaires, cotise au régime général des salariés, bénéfice de congés payés, de l’assurance chômage, d’une mutuelle, de droits à la formation. Le portage salarial offre ainsi au mandataire immobilier la sécurité liée au  statut du salarié. A l’occasion de la crise sanitaire en 2020, le bénéfice du chômage partiel a même été étendu par décret aux professionnels en portage salarial.

Grâce au portage salarial, le professionnel se décharge de toutes les formalités administratives, comptables et juridiques. Celles-ci sont toutes gérées par la société de portage salarial. Le mandataire immobilier ne se préoccupe ainsi d’aucune démarche, que ce soit pour débuter son activité ou la gérer au quotidien.

Il s’agit de l’un des principaux avantages  du portage salarial car il permet au professionnel de gagner du temps, et ainsi de pouvoir se concentrer sur son cœur de  métier.

Par ailleurs, le portage salarial permet au mandataire immobilier de bénéficier d’un accompagnement, d’un suivi dans son activité. La société de portage salarial peut fournir des conseils sur le parcours de formation, la recherche de clients, ou encore permettre d’accéder à un réseau d’autres professionnels par exemple.

Certaines entreprises de portage salarial sont spécialisées dans les métiers de l’immobilier et ont conçu des offres spécifiques dédiées aux mandataires immobiliers.

Enfin, si le portage salarial a un coût, il permet aussi au mandataire immobilier d’optimiser ses revenus notamment à travers le remboursement des frais professionnels (ce qui n’est pas possible pour un auto-entrepreneur) ou encore l’accès à l’épargne salariale.

Ainsi, le portage salarial est une solution souple, facile d’accès et avantageuse pour les mandataires immobiliers leur offrant à la fois sécurité et flexibilité.

Laisser un commentaire