4 leviers à actionner pour obtenir le meilleur taux immobilier

Pictograme d'une horlogePublié le

4 leviers pour obtenir un meilleur taux immobilierTrouver le meilleur taux immobilier est une étape clé dans l’achat de votre bien. Cela demande de la préparation et de la patience car la démarche peut être haletante. Entre les recherches de logements, les démarches avec les banques et votre vie personnelle, le temps et l’énergie peuvent vous manquer. Heureusement, il existe des astuces pour obtenir un prêt adapté à vos besoins. Aussi, à l’heure où les taux immobiliers sont au plus bas, découvrez 4 leviers à actionner pour obtenir le meilleur taux immobilier.

1.   Constituer un apport personnel entre 8 et 10 %

L’apport personnel représente la somme d’argent que vous allez apporter en amont de l’achat immobilier. Il s’agit d’un investissement initial, complémentaire de l’emprunt et qui a pour but de convaincre la banque de vous accorder le prêt immobilier  demandé. Il est d’usage de constituer un apport compris entre 8 et 10 % du coût total de l’opération, sachant que plus celui-ci est élevé, plus il permet de bénéficier de taux d’intérêt compétitifs.

De nombreuses personnes se demandent comment parvenir à rassembler une telle somme. Premièrement en faisant des économies. Ces dernières sont la première source pour constituer cette mise de départ, qu’il s’agisse d’un compte bancaire classique, d’un livret A ou d’un autre placement de type assurance-vie. Mais au-delà des économies, le coup du sort peut jouer en votre faveur, en cas par exemple d’un héritage, d’une donation de parents, etc.

2.   Optimiser son profil emprunteur

Le profil emprunteur reflète votre situation financière et professionnelle. Optimiser son profil d’emprunteur répond à un objectif : plaire aux banques afin de bénéficier des meilleures conditions de crédit possibles. En effet, selon le niveau de risque que présente votre dossier, vous pourrez bénéficier de taux plus ou moins intéressants.

Votre profil emprunteur dépend de nombreux paramètres : situation professionnelle, ratio charges ressources ou encore situation familiale. Dans l’idéal, l’emprunteur est en CDI depuis au moins un an et jouit d’une bonne capacité d’épargne. Aussi, si vous tentez de contracter un prêt immobilier alors que vous êtes en période d’essai ou en CDD, vous risquez d’essuyer un refus de la part de votre banque ou de bénéficier de conditions de crédit peu avantageuses.

Vous l’aurez compris : s’il est difficile de présenter un bon dossier en étant en CDD, les choses sont grandement facilitées en empruntant à deux, à condition que son conjoint soit salarié en CDI. Emprunter en couple permet de rendre son dossier de prêt plus convaincant, en particulier quand on est indépendant ou en CDD. En 2018, les salariés en CDD ne représentaient que 1.70 % du total des emprunteurs. Néanmoins, les CDD ayant emprunté avec un conjoint en CDI représentaient quant à eux 4.90 % du marché.

Ainsi, bien que les conditions d’accès au crédit immobilier n’aient jamais été aussi intéressantes qu’aujourd’hui, les meilleures offres s’adressent toujours aux meilleurs profils. Aussi, afin de décrocher le taux le plus bas possible, il est important d’optimiser votre dossier de crédit.

3.   Faire appel à un courtier

Pour un emprunteur, il peut être difficile de comparer toutes les offres de prêt du marché. Cela demande non seulement du temps mais aussi de l’expérience afin d’éviter les pièges. C’est là qu’intervient le courtier en prêt immobilier.

Fin connaisseur du marché, il connaît toutes les subtilités de l’univers bancaire. Il saura cibler le partenaire le plus adapté, identifier les financements les plus avantageux et quel taux négocier en fonction de votre dossier. Et de fait, il obtient généralement un taux de crédit plus bas que vous ne l’auriez négocié.

En somme, le courtier immobilier vous accompagne de manière personnalisée durant toutes les étapes de votre projet immobilier. Il vous fait gagner du temps de par son expertise et il rassure les banques de par sa position d’intermédiaire.

De nombreux courtiers en ligne mettent à votre disposition un simulateur de crédit immobilier en ligne vous permettant ainsi d’estimer en quelques minutes les meilleurs taux sur lesquels positionner votre dossier.

4.   Mettre les banques en concurrence

Le secteur de la banque étant très concurrentiel, il ne faut pas hésiter à en consulter plusieurs. En effet, faire jouer la concurrence entre les banques peut vous permettre d’obtenir le meilleur taux pour votre prêt et par extension, vous faire économiser beaucoup d’argent.

Dans un premier temps, il paraît logique d’en parler à sa propre banque. Compte tenu de votre fidélité, votre banquier pourrait vous trouver le prêt qu’il vous faut, à un taux fort avantageux.

Cependant, il faut garder à l’esprit que l’herbe est potentiellement plus verte ailleurs. N’hésitez donc pas à rencontrer d’autres établissements bancaires. Ces derniers, dans l’optique d’attirer de nouveaux clients, pourraient aussi vous proposer un taux qui ne se refuse pas.

Laisser un commentaire