Opter pour un bel escalier dans son salon

Si les travaux dans votre salon vous entraînent dans des projets profonds, voire structurels, il faut prendre le temps de réfléchir et bien déterminer si le jeu en vaut la chandelle. Si vous poursuivez l’idée de changer l’escalier lors d’une rénovation de salon, ou de rajouter un escalier dans la pièce, il faudra bien réfléchir. Outre les considérations techniques, qui seront délicates, il faudra déterminer l’esthétique de l’escalier. Enfin, il faudra surtout vérifier que le projet ne déborde pas excessivement du budget que vous désirez lui allouer. Voici quelques indications pour installer un bel escalier dans un salon.

Quelle forme pour un escalier dans le salon ?

Lorsqu’on s’attelle au choix d’un escalier, la forme de ce dernier devient un critère de grande importance. En effet l’escalier de votre salon devra être en accord total avec le reste de la pièce. De surcroît l’escalier étant volumineux, il attire généralement les regards, et peut donc devenir l’élément central de votre décoration intérieure.

L’escalier droit : à la mode

Actuellement, la mode est aux escaliers droits, d’un seul tenant, rampant généralement le long d’un mur. Ces escaliers permettent de ne pas bloquer l’espace et peuvent même s’agrémenter de différents accessoires de rangement.

Les escaliers droits conviennent toutefois mieux aux grands salons, qu’ils sauront agrémenter sans étouffer.

L’escalier tournant, parfois une obligation

L’escalier d’un salon de taille réduite peut souvent voir sa forme dictée par les limites de la pièce.

Dans ces cas, qui sont les plus nombreux, il est souvent indiqué et obligatoire d’avoir recours à un escalier tournant. Ce dernier dispose donc de plusieurs rampants qui permettent de donner des virages à l’escalier et ainsi d’économiser de l’espace.

Quelle forme pour un escalier dans le salon ?

L’escalier en colimaçon : le look bibliothèque

Si votre salon le permet, l’escalier en colimaçon vous garantira une esthétique industrielle qui donnera un cachet inimitable à votre intérieur.

L’escalier en colimaçon tourne sur lui-même, et offre donc une empreinte au sol très réduite. Il ne permet en revanche pas de déplacer des meubles trop volumineux.

Quels matériaux pour son escalier ?

Une fois la forme de l’escalier de votre salon choisie, il vous restera à envisager les matériaux. Ces derniers peuvent grandement faire varier l’esthétique d’un escalier, il faut donc les prendre en considération sans se précipiter.

Le bois, le métal, le béton ou encore le verre, vous pouvez faire un choix unique ou au contraire essayer de mêler différentes possibilités pour créer votre propre style.

Le bois, le plus classique

Le matériau le plus classique et généralement le moins onéreux pour votre escalier de salon est le bois. En effet, les escaliers bois peuvent facilement être réalisés en usine et présentent donc une certaine standardisation.

Le bois donnera une esthétique très classique à votre escalier et le jeu des différentes essences pourra renforcer ou non le côté moderne de votre escalier.

Le métal, le plus industriel

Pour un look loft industriel, le métal est le matériau idéal. Ce dernier pourra prendre le chemin du fer forgé, avec volutes et décorations, pour une esthétique voluptueuse.

Il pourra également être minimaliste et réalisé à partir de tubes ou de sections lisses.

Quels matériaux pour son escalier ?

Le verre : l’escalier luxe

Enfin, il est très tendance actuellement d’avoir recours au verre pour former les marches de son escalier.

Ce matériau permet de laisser passer la lumière et sait donc se faire oublier dans un salon. Attention cependant au prix et à la complexité de l’installation.

Savoir tarifer son escalier

Une fois toutes les considérations esthétiques effectuées, il faudra redescendre sur terre pour mettre un prix sur votre projet.

Nos estimations sont les fourchettes tarifaires généralement constatées en France, mais gardez à l’esprit que le professionnel en charge de votre projet pourra avoir des idées très différentes.

L’escalier industriel

La solution la moins chère est de vous orienter vers un escalier standard réalisé en usine. Les dimensions seront fixes et la marge d’adaptation sera très limitée.

Ces escaliers sont disponibles dans les grandes surfaces d’ameublement ou de menuiserie. Ils sont généralement solides et sans chichis, à des prix compris entre 600€ et 4000€.

Opter pour un escalier adapté

Le plus souvent on s’oriente vers une solution plus flexible. On part d’un schéma d’escalier déjà existant et on l’adapte à son intérieur, tant au niveau de l’esthétique que des dimensions. Les possibilités sont évidemment limitées, mais tout de même plus nombreuses que celles offertes pour les escaliers industriels. Les prix s’étalent de 1000€ à 6000€

Savoir tarifer son escalier

La solution luxe : l’escalier sur mesure

Enfin, si vous souhaitez que l’escalier de votre salon soit réalisé selon vos rêves, il faudra vous orienter vers une fabrication sur mesure. Le recours à un menuisier vous permet de modeler votre escalier entièrement et d’en choisir le moindre détail. En revanche, les prix sont élevés, de 2000€ à plus de 10 000€.