Un sol stratifié dans ma salle de bain : Le roi de l'imitation

Durant longtemps, le sol stratifié n’était pas autorisé à entrer dans les salles de bains et les pièces humides en général. C’est du passé, mais les habitudes ont la peau dure. En effet, très peu de particuliers décident d’utiliser ce matériau lors d’une réorganisation de salle de bain. C’est dommage car ce revêtement de sol s’y prête entièrement, grâce aux techniques modernes, et offre une alternative à la solution carrelage. Si vous désirez sauter le pas du sol stratifié pour votre salle de bain, ou tout simplement comprendre ce qu’il est possible de faire ou non, voici quelques informations.

Stratifié ou parquet flottant ?

Parquet flottant : Différent du stratifié

On parle très souvent de parquet flottant pour désigner le sol stratifié. Si, en effet, le sol stratifié est flottant et ressemble souvent à du parquet, il n’est en aucun cas un parquet flottant.

Le parquet flottant serait idéal pour votre salle de bain, à condition d’utiliser une méthode pont de bateau, une pose collée et une essence de bois supportant l’humidité.

Le stratifié : Solution économique

Le sol stratifié ne possède pas de partie en bois massif. Il s’agit de lames de parquet élaborées à partir de poudre de bois et de polymères. Cette substance compose l’âme de la lame. Ensuite, une couche de papier texturé et coloré, le plus souvent imitation bois, y est apposée. Une pellicule de protection vinylique est ensuite appliquée sur la surface pour donner à la lame sa résistance au piétinement, aux impacts et autres agressions.

Stratifié ou parquet flottant

Le stratifié n’est donc pas un parquet, mais tout simplement une lame synthétique élaborée à partir de sciure de bois. Son épaisseur est généralement de 7mm, voire moins, pour les stratifiés les moins performants.

Enfin, les lames su stratifié s’enclenchent entre-elles grâce à un système élaboré de rainures. Ce sont justement ces rainures qui posent un problème car l’eau peut s’y infiltrer et faire gonfler l’âme.

Le stratifié pour salle de bain, quelles différences ?

Pourquoi donc certains stratifiés peuvent-ils résister à l’agression de l’humidité ? Tout simplement car les fabricants ont développé des techniques permettant de doter les lames de stratifié d’une certaine résistance à l’humidité.

Le stratifié salle de bain : Épaisseur et joints

Tout d’abord, le stratifié de ce type dispose d’une épaisseur importante, généralement 8mm ou plus. Cette épaisseur rend les lames plus résistantes au gonflement. En effet, plus l’épaisseur est grande, plus il faut d’humidité pour faire gonfler une lame.

Ensuite, les bords des lames sont étudiés afin d’éviter une pénétration de l’humidité. On dispose généralement de bords dits pont de bateau. Généralement le parquet pont de bateau dispose de joints plastiques, dans le cas du stratifié il s’agit d’un système de jointoiement plus stable face à l’humidité.

Le sol stratifié pour salle de bain, quelles différences

Une conception aidée par la résine

Enfin, et surtout, lors de sa fabrication, le sol stratifié pour salle de bain est enduit d’une résine vinylique étanche aux variation hygrométriques. Ce traitement parfois qualifié d’hydrofuge permet de réduire les variations de volumes dues à l’absorption d’humidité, autrement dit : le gonflement.

Tout comme le stratifié classique, le sol stratifié salle de bain possède une durée de vie limitée. En effet, malgré tous les progrès effectués dans ce domaine, il reste toujours un revêtement de sol sensible au piétinement aux impacts et aux infiltrations d’eau importantes. Tout comme le stratifié classique, il ne peut être poncé ou rectifié, une fois défraîchi, il ne peut qu’être changé.

Une résistance à l’humidité ou à l’eau ?

Un revêtement pas entièrement hydrophobe

Il existe une très grande confusion entretenue par les fabricants de sol stratifiés pour salle de bain. En effet, on trouve très souvent un descriptif précisant « résistance à l’eau ». Mais ce n’est pas totalement vrai. En effet, le stratifié salle de bain ne résistera pas à une flaque d’eau demeurant à sa surface plusieurs heures. Dans ce cas l’eau s’infiltrera dans les joints et fera irrémédiablement gonfler les lames. Il faudra donc bien veiller à ne pas laisser de l’eau stagner à la surface de ce genre de stratifié. Par exemple si votre cabine de couche fuit légèrement, l’endroit où cette fuite forme une petite flaque devra être séché régulièrement, faute de quoi le sol sera endommagé.

Une résistance à l’humidité ou à l’eau

Une résistance à relativiser

Le sol stratifié pour salle de bain est surtout résistant aux éclaboussures, aux petites flaques temporaires et à l’humidité.

Il faudrait en effet plus parler de résistance à l’humidité dans ce cas. Ce sol stratifié résistant ainsi bel et bien aux variations hygrométriques importantes d’une pièce comme la salle de bains.