Choisir un sol PVC à poser dans sa salle de bain

Lorsqu’on évoque un sol de salle de bain en PVC, on a très souvent des préjugés immédiats contre ce matériau. Le PVC est en effet souvent associé à la mauvaise qualité, aux finitions à la va-vite et aux imitations basse qualité. Ce serait une erreur que de s’arrêter à ces préjugés, car le sol PVC est véritablement l’une des meilleures solutions pour la rénovation d’une salle de bain. Nous vous proposons donc de découvrir tout ce qu’il faut savoir le sur les sols PVC pour salles de bains.

Pourquoi s’orienter vers un sol de salle de bain PVC ?

Il est grand temps de briser les idées reçues et de promouvoir les qualités d’un sol PVC pour salle de bain. En effet, au même titre que les sols en résine qui possèdent énormément de qualité mais qui sont encore sous-cotés. ce matériau présente des avantages non négligeables qui sauront forcément attirer votre attention.

Une résistance à toute épreuve

Le sol PVC pour salle de bain est très résistant, certes moins que le carrelage, mais plus que le parquet et beaucoup plus que le stratifié.

Ce matériau ne cédera pas face à très fortes variations hygrométriques, ne laissera pas s’infiltrer l’eau et ne s’usera pas facilement même en fort trafic.

De plus si votre sol PVC est de qualité (grande épaisseur), vous pourrez le brosser frénétiquement et lui administre n’importe quel détergent : il ne bougera pas.

Pourquoi s’orienter vers un sol de salle de bain PVC

Un prix très abordable

Le prix de ce type de sol est généralement très abordable. Il existe certes des marques haut de gamme qui affichent des prix plus élevés, mais la comparaison avec les autres matériaux est très nette.

Vous pourrez ainsi allier budget rénovation serré et sol de qualité.

Un entretien quasi nul

Si votre sol PVC pour salle de bain a été correctement posé, il ne nécessitera aucun entretien autre qu’un nettoyage classique. Le PVC est en effet inerte et naturellement imperméable. Aussi, aucun verni, aucune peinture et aucune huile à passer tous les 6 mois.

Les limites du sol de salle de bain PVC

Le sol PVC pour salle de bain dispose cependant de certains inconvénients, qui demeurent cependant relativement mineurs.

Une usure plus rapide que celle du carrelage

Le sol PVC pour salle de bain est évidemment plus fragile que le carrelage sur le long terme, comme d’ailleurs n’importe quel autre matériau destiné à recouvrir le sol de votre salle de bain.

Il pourra conserver des marques là où des meubles sont restés posés longtemps, il pourra être rayé si par exemple du gravier est coincé dans vos semelles, il pourra également jaunir s’il est exposé longtemps aux UV (et de mauvaise qualité).

Prenez donc toujours garde de vous procurer un sol PVC de qualité.

Sol de salle de bain PVC : Les limites

Une fragilité face aux solvants

Le PVC dispose cependant de sa kryptonite : les solvants. Il est en effet sensible à certains solvants qui peuvent soit le décolorer, soit le déformer, soit carrément le ronger. Il est ainsi fortement déconseillé de le mettre en contact avec certains diluants.

Généralement il résistera cependant au produits pour vernis à ongles et aux détergents.

Dalles, rouleaux ou lames pour son sol PVC ?

Les sols PVC pour salle de bain sont généralement disponibles sous trois formats. Vous devrez choisir le vôtre en fonction de certains paramètres : l’esthétique, la facilité de pose et la résistance.

Les sols PVC en rouleaux

Il s’agit de la solution la plus basique, la plus économique et également le moins haut de gamme. Votre revêtement de sol sera présenté sous la forme d’un gros rouleau d’une largeur de plus de 2m. Il faudra donc le présenter dans la pièce concernée et préparer toutes les coupes avant de l’encoller.

Dalles, rouleaux ou lames pour son sol PVC ? 1

La pose d’un sol PVC en rouleau est plus fastidieuse, car le rouleau est difficile à manipuler. Généralement les sols PVC en rouleaux sont fins et souples ; ils offrent aussi des imitations de moins bonne qualité.

Les sols PVC en lames et dalles

Les sols PVC haut de gamme, imitant souvent le parquet ou le carrelage sont disponibles sous la même forme que celle du matériau qu’ils imitent.

Dalles, rouleaux ou lames pour son sol PVC ? 2

Les coupes s’en trouvent grandement facilitées car on ne manipule qu’une dalle ou une lame à la fois.

La qualité de ce type de sol PVC est souvent plus grande (tout comme le prix) car ce PVC est plus épais et beaucoup plus rigide.