Aménager une salle de bain pour une personne âgée

En prenant de l’âge nous sommes moins flexibles, moins adroits et plus prompts à chuter. Lors du passage dans la salle de bain, ces écueils se font cruellement sentir et peuvent causer des dommages physiques importants. Pourtant, le passage dans la salle de bain est un moment durant lequel on n’apprécie pas d’être accompagné par un chaperon. Il faudra donc prendre en compte ces problèmes lors d’une amélioration de salle de bain et réaliser la planification en accord avec ses occupants. C’est pourquoi nous vous proposons ces conseils et astuces à privilégier lors de l’aménagement d’une salle de bain pour personnes âgées. Les défis de l’aménagement d’une salle de bain pour personnes âgées

L’aménagement d’une salle de bain sénior est un projet particulièrement difficile à mettre en œuvre. Il faut en effet proposer les rénovations et nouveautés aux personnes âgées, qui ne sont pas toujours très enclines à les accepter. De plus, il faut également bien veiller à ce que ces nouveautés soient agréables à l’œil et faciles à utiliser. Il existe certains points indispensables et à considérer impérativement.

Limiter les risques de chute

En premier lieu, une salle de bain pour personnes âgées doit permettre d’éviter les chutes. Ces dernières sont en effet un fléau chez les séniors et interviennent très facilement : carrelage mouillé, sol encombré, manque de points d’appuis, les risques sont partout. Il convient donc de prêter une attention toute particulière à la réduction des chutes.

Faciliter les déplacements

En parallèle de la réduction du risque de chutes, il est judicieux de libérer l’espace au sol le plus possible. Idéalement, le sol doit être antidérapant, d’un seul et même niveau et surtout libre. En effet, si le sol est encombré et/ou exigu, les risques de butter et donc de tomber sont largement multipliés.

Les défis de l’aménagement d’une salle de bain pour personnes âgées

Eviter les risques de brûlure

On y pense rarement, mais la salle de bain peut être dangereuse en raison de l’eau chaude qu’elle propose. En effet, les brûlures sont fréquentes dans les salles de bain et lorsqu’on est âgé, on ne réagit pas forcément ni rapidement ni adroitement. Ainsi les brûlures se doublent très fréquemment de chutes dues à la surprise.

Réduire les efforts

Enfin, la salle de bain sénior idéale permet d’éviter les efforts inutiles. Par exemple, brancher et débrancher une prise mal positionnée est un geste fatigant et potentiellement dangereux. Il faut donc veiller à installer des prises et équipements à une hauteur idéale. Afin d’offrir une salle de bain agréable sur pieds et en fauteuil roulant, on remontera les prises à 90cm et les interrupteurs à 130cm.

Les aménagements anti chutes

Les aménagements permettant d’éviter les chutes, ou en tout cas de limiter les risques de chutes sont importants et dans l’ensemble faciles à installer. On privilégiera les revêtements antidérapants, les barres d’appuis et les portes coulissantes. Ces éléments disposent eux-mêmes de versions plus ou moins performantes dans l’aide qu’ils proposent.

Les barres d’appuis

Les barres d’appuis sont des éléments offrant la possibilité de s’agripper à un élément solide lors d’un déplacement ou en cas de chute. Le plus souvent il s’agit de profilés inox ou plastiques solidement ancrés au mur. On préférera généralement les barres d’appuis rainurées, offrant une plus grande sécurité.

Ces barres sont à installer dans les douches, autour des baignoires, lavabos et WC et là où les risques de chute sont importants.

Les aménagements anti chutes

Le revêtement de sol

Si pouvoir s’agripper en cas de chute est important, l’idéal reste tout de même d’éviter la chute entièrement. Les causes des chutes dans les salles de bains, sont principalement à placer au crédit du revêtement de sol. En effet, le carrelage mouillé peut devenir très facilement une véritable patinoire. Pour y remédier, il faut impérativement soit installer un carrelage antidérapant, soit avoir recours à un revêtement de sol vinyle adapté à la pièce.

Dégager l’espace

Les chutes interviennent souvent en raison d’un espace au sol trop encombré. En effet on peut très aisément buter sur des éléments épars ou se prendre les pieds dans un élément au sol difficilement visible. Le sol d’une salle de bain pour personne âgées devra donc être particulièrement soigné tant au niveau de son revêtement qu’un niveau de son utilisation et de son encombrement.

Libérer la surface au sol

Le premier pas vers un sol sécurisé est de le libérer au maximum. On évitera donc les paniers, petits meubles, pots de fleurs et autres accessoires. Si vous désirez intégrer des accessoires préférez les accrocher mur directement. De la même manière, si vous pouvez remplacer la porte battante par une porte coulissante, vous disposerez d’un espace bien plus sûr.

Dégager l’espace

Vider l’espace sous lavabo

Afin de faciliter l’utilisation du lavabo sans présenter de risques, il est judicieux de libérer entièrement l’espace sous lavabo. De cette manière une personne en fauteuil roulant pourra accéder au lavabo sans difficultés et une personne debout pourra s’y pencher sans buter dans un meuble.

Des équipements bain et douche dédiés

Très logiquement, les installation bain et douche doivent être particulièrement soignées. Ces équipements sont en effet mouillés, glissants et parfois particulièrement traîtres. Il convient donc d’équiper une salle de bain pour personnes âgées avec des éléments adaptés à leur âge.

Adapter la douche

Tout d’abord, la douche devra être équipée d’un receveur antidérapant, de barres d’appuis, d’un robinet thermostatique pour éviter les brûlures et d’un banc. Idéalement, les douches à l’italiennes sont à privilégier car elles n’ont pas de différence de niveau au sol, sont ouvertes (sans portes) et peuvent très facilement recevoir un banc maçonné ou d’appoint.

Des équipements bain et douche dédiés

Opter pour une baignoire à porte

Si la salle de bain concernée doit recevoir une baignoire, il est très important que cette dernière dispose d’une porte. En effet, les plus jeunes chutent souvent lorsqu’il s’agit d’enjamber la paroi de la baignoire, les plus âgés sont à fortiori encore plus à risque. Il existe de nombreux modèles et de nombreuses marques de baignoires à porte, à des prix très variés.