Quel revêtement de sol choisir pour ma salle de bain

Lors de la rénovation d’une salle de bain, les revêtements de sols forment une tâche qui donne à réfléchir. En effet, l’opération doit apporter esthétique, confort, sécurité et surtout résistance à l’humidité. Il va sans dire qu’on ne peut pas utiliser n’importe quel type de revêtement de sol pour sa salle de bains. Pour vos revêtements de sol, nous vous conseillons de prendre en considération principalement la résistance à l’humidité et à l’exposition directe à l’eau, l’esthétique, la bonne adhérence et la facilité d’entretien. Ces éléments sont véritablement les clés du succès concernant le choix d’un revêtement de sol pour salle de bains. Voici un échantillon, certes non exhaustif, des possibilités qui s’offrent à la rénovation de votre salle de bain.

Le carrelage : une solution inaltérable

En premier lieu, évoquons le carrelage, qui sera très certainement votre idée de départ. En effet, le carrelage est le matériau le plus utilisé pour recouvrir un sol de salle de bain. Il présente des avantages bien tangibles qui expliquent son succès.

Le carrelage : Solide et facile à entretenir

Tout d’abord le carrelage est très résistant. Il est cuit au four et recouvert d’un glaçage qui lui procure une très grande résistance, même aux impacts.

Ensuite le carrelage est très facile à nettoyer et ne cède rien face aux tâches. En effet, le matériau du carrelage n’absorbe pas les liquides, les tâches ne peuvent donc pas se former en profondeur.

Le carrelage : une solution inaltérable

Un matériau idéal en pièce humide

De plus le carrelage est 100% imperméable, l’eau n’y pénètre pas, surtout s’il est associé à une colle et à un mortier joint adaptés aux pièces humides.

Enfin, le carrelage dispose d’une énorme palette de couleurs, de textures et de styles. Vous aurez littéralement l’embarras du choix quant à l’esthétique.

Prenez cependant toujours garde à utiliser du carrelage antidérapant (légèrement texturé comme peut l’être le travertin) afin d’éviter les accidents de salle de bain, 46% des chutes domestiques interviennent effectivement dans les salles de bain.

Le béton ciré : le revêtement à la mode

Un revêtement moderne et facile…

Pour poser votre carrelage, il faudra faire réaliser une chape de béton, parfaitement lisse et propre. Pourquoi ne pas économiser de l’argent et vous arrêter à cette étape ? En effet, la mode est de plus en plus au béton ciré qui permet de disposer d’une solution relativement économique, très esthétique et particulièrement efficace.

Le béton ciré est un béton spécial recevant une couche de cire et un polissage de surface. Grâce à ce traitement il parfaitement indiqué pour un usage en salle de bain.

Le béton ciré : le revêtement à la mode

… qu’il faut protéger

Il faudra simplement prêter attention à deux éléments d’importance. Premièrement, le béton ciré s’entretien et doit recevoir une couche de protection régulièrement. Faute de quoi les tâches s’incrusteront dans le béton, qui reste malgré tout un matériau relativement poreux. Il faudra absolument éviter la javel, le vinaigre et les produits décapants.

Ensuite, il faudra prendre garde à doter le sol d’une protection antidérapante, que soit une zone plus rugueuse autour des points d’eau ou un tapis de sol étendu, ou encore un caillebotis. En effet, le béton ciré est relativement glissant, surtout lorsqu’il est mouillé ou humide, à utiliser donc avec parcimonie.

Pour allier économies et efficacité : Le vinyle

Si vous ne désirez pas, ou ne pouvez pas, disposer d’une solution minérale pour votre revêtement de sol de salle de bain, il faudra vous orienter vers autre chose. Ce peut être le cas si votre sol est en bois, s’il dispose de beaucoup de flexion, ou s’il ne peut pas recevoir de lourde charge.

Finesse et facilité avec le vinyle

Le revêtement de sol idéal dans ce genre de cas est le vinyle, également nommé à tort linoléum, ou sol PVC.

Il s’agit d’un revêtement d’une épaisseur de quelques millimètres (généralement 2) de matière plastique. Il se colle à l’aide d’un composé spécial sur un sol propre, lisse et dépoussiéré.

Pour allier économies et efficacité : Le vinyle

Un matériau résistant et esthétique

Le vinyle est très résistant et virtuellement impossible à endommager avec des produits d’entretien, il résiste admirablement bien au piétinement et ne prête aucune faille aux tâches. Il est donc très facile à nettoyer et très durable.

De plus le vinyle peut offrir de très nombreuses finitions, colorées ou imitation pierre, carrelage, bois ou encore métal. De nos jours les imitations vinyles sont criantes de vérité et n’ont plus ce côté kitsch. Le vinyle est de plus disponible, soit en dalles, soit en lames, soit en traditionnels rouleaux.

Enfin, le vinyle peut être antidérapant et offre une solution 100% résistante à l’eau, même au niveau des joints, grâce à la colle spéciale utilisée.

Remarque : on ne pense pas assez au sol en résine qui associé à une résistance à toute épreuve confort offre également un choix de couleur quasi illimité.

Luxe et tradition : le bois

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d’installer un revêtement de sol bois pour sa salle de bain. Il faut simplement prendre garde à effectuer les bons choix et à assurer l’entretien adapté à la situation.

Le bois permet de doter votre salle de bain d’un charme inégalé, il proposera une atmosphère rustique, chaleureuse et affichera un certain « vécu » même s’il est neuf. Il faut par contre choisir les bonnes essences car le sol bois de votre salle de bain devra résister à l’humidité et à l’eau sans afficher de faiblesse.

Les essences locales.

Les bois de classe 4 ne font pas vraiment partie du paysage français. Il n’y a guère que le robinier (ou faux-acacia) et le châtaignier qui proposent des performances de classe 4 sans traitement spécial.

Luxe et tradition : le bois

Les essences exotiques.

C’est pourquoi on se tourne souvent vers des essences dites exotiques, qui provenant de pays humides, conviennent particulièrement bien à un revêtement de sol de salle de bain. On utilise le plus souvent le teck, le wengé l’iroko, le doussié et l’ipé.

Il est également possible et novateur d’utiliser du bambou, mais il s’agit pour l’instant d’un revêtement encore peu utilisé.

Il faudra également apporter un traitement à base d’huile, de cire ou de vernis afin de protéger le bois.

Le stratifié : pour imiter les matériaux luxueux à moindre prix

Enfin, pour limiter les coûts il est possible d’utiliser un sol stratifié dans votre salle de bain. Cependant, le stratifié propose la longévité la plus réduite.

Le stratifié classique

Vous devrez vous orienter impérativement vers un stratifié spécialement conçu pour être utilisé en salle de bain.

Ces stratifiés proposent les mêmes caractéristiques que les stratifiés classiques, à ceci près qu’ils résistent plus à l’eau et à l’humidité. Ils sont également disponibles dans les mêmes, esthétiques, couleurs textures, et imitations.

Le stratifié : pour imiter les matériaux luxueux à moindre prix

Le stratifié liège

Vous pouvez également vous orienter vers un stratifié surface liège. Ce dernier, plus onéreux, offrira une meilleure résistance à l’humidité, ne sera jamais froid et propose un « moelleux » agréable pieds nus.

Dans tous les cas veilliez à installer un pare-vapeur sous le sol stratifié de manière à limiter la progression de l’humidité.