Rénover sa douche suivant son budget et ses attentes

La réhabilitation d’une douche peut se révéler très complexe car elle n’intervient pas nécessairement dans les meilleures conditions. Il s’agit parfois de remplacer une baignoire et de convertir l’espace en douche, de réhabiliter un angle douche structurellement abîmé ou encore de créer un espace eau de toutes pièces, le tout sans pouvoir utiliser de salle de bain. Le challenge d’une rénovation de salle de bain est donc élevé et même en étant aidé par un professionnel il faut savoir bien préparer son projet, disposer d’un bon budget et savoir comment se déroule l’opération. Vous êtes dans cette situation ? Les réponses pour votre rénovation de douche sont par là !

Réaliser la dépose des anciens équipements

Tout chantier de rénovation débute nécessairement par la dépose des anciens équipements. Attention, dépose ne signifie pas pour autant destruction totale. La dépose doit être réfléchie, minutieuse te doit permettre de découvrir si la structure de la maison est toujours intacte. On ne dépose jamais rien sans savoir où en disposer et comment.

Se préparer à une salle d’eau inutilisable

En tout premier lieu, la rénovation de votre douche impliquera l’absence de salle de bain durant les travaux. Si vous ne disposez que d’une seule pièce d’eau, il faudra alors demander un coup de main à sa famille, à ses amis ou à ses voisins.  Emprunter une salle de bain durant une période moyennement longue peut être un problème, aussi, soyez certain de vos solutions avant les travaux.

Disposer de bons équipements

Pour déposer une ancienne douche de la bonne manière, il convient d’utiliser les bons outils et les bonnes méthodes. Il faut en effet éviter le plus possible de casser les anciens équipements de manière à travailler en sécurité et à les jeter facilement.

Réaliser la dépose des anciens équipements

Savoir disposer des gravats

Les gravats s’accumuleront très rapidement. Il faudra donc en disposer régulièrement et facilement. La décharge autorisée est obligatoire et vous en trouverez les informations auprès de votre mairie.

Attention si vous êtes en immeuble, il faudra sans doute prévenir la copropriété, car transporter des gravats dans les étages entraîne des salissures et du bruit.

Réaliser les travaux pour sa nouvelle douche

Une fois l’emplacement de votre nouvelle douche délimité, dégagé et propre, il est possible de penser au futur. Il faudra très certainement réaliser la rénovation des revêtements muraux et même du sol. Ces deux étapes sont importantes car elles peuvent gonfler considérablement le coût total de l’opération.

Le revêtement mural

Pour votre douche il existe plusieurs solutions de revêtement muraux. L’idéal reste toujours le carrelage qui assure facilité d’entretien et extrême longévité. Prévoyez un budget entre 50€/m² et plus de 100€/m², pose comprise.

Pour réduire les coûts il est possible d’utiliser une peinture adaptée à la situation ou même un papier peint spécial douche.

Réaliser les travaux pour sa nouvelle douche

Le revêtement au sol

Le revêtement au sol devra être envisagé, si par exemple vous transformez un espace baignoire en douche. Il faudra très certainement combler le manque de carrelage sous la baignoire.

Pour cela vous avez l’embarras du choix : carrelage, béton ciré, ou encore parquet. Cette dernière solution est très esthétique et ses prix débutent à environ 100€/m² posé.

Faut-il réaménager la plomberie ?

Etape cruciale s’il en est. Votre rénovation de douche impliquera peut-être de transformer légèrement ou radicalement la plomberie de votre ancienne salle de bain. Dans ce cas-là il faut impérativement confier le travail à un plombier. On ne rigole pas avec le réseau d’eau d’une maison, car les fuites peuvent être dramatiques.

Choisir son bac receveur

Le bac receveur est très certainement la pierre angulaire de votre douche. C’est lui qui va déterminer son style, son confort et son type. Heureusement, il existe une infinité de modèles disponibles sur le marché. Prenez votre temps, étudiez bien la question et prenez toujours en compte les conseils qualité du professionnel qui réalise vos travaux.

Les bacs receveurs traditionnels

Les bacs traditionnels sont soit en métal émaillé, soit en acrylique, et sont toujours d’une profondeur relative, aux environs de 10cm. Ces équipements deviennent de plus en plus obsolètes et sont considérés comme peu esthétiques. Ils sont cependant parfois les seuls à pouvoir intervenir dans la rénovation d’une salle de bain. Comptez entre 100€ et 200€.

Choisir son bac receveur

Les receveurs extra plats

Ces receveurs sont ceux du 21e siècle. Ils sont légers, esthétiques te très plats. Ils offrent une esthétique moderne et épurée qui saura bien s’accommoder des changements de modes. Il faut cependant vérifier la possibilité de les utiliser dans votre situation avec un professionnel. Les prix sont plus élevés, de 100€ à 400€.

La douche à l’italienne

Dernière possibilité : pas de bac receveur, simplement un sol carrelé (étanche) destiné à évacuer l’eau. C’est le concept de la douche à l’italienne, une douche de plain-pied, ultramoderne mais également plus difficile à intégrer. Pour ce système la plomberie devra être intégrée sous le sol de la douche, il vous faudra donc demander conseil à un professionnel afin d’éviter de ruiner la dalle de votre sol.

Quelle cabine de douche pour sa rénovation ?

Les choses prennent tournure et l’image mentale de votre rénovation de douche commence à se compléter. Il faut donc logiquement penser à la cabine douche en elle-même. Faire simple ? Aller vers l’esthétique ? Limiter son budget ? Les questions sont importantes.

Une cabine en kit pour la facilité

Les douches en kit offrent généralement un ensemble bac, cloisons et porte conçu pour fonctionner de concert. La solution est donc plus facile à mettre en œuvre et présente généralement un prix très abordable. De plus inutile de finir esthétiquement les murs, car ces kits disposent généralement de cloisons complètes. Les prix varient de 200€ à 1500€.

Quelle cabine de douche pour sa rénovation ?

Un système sur mesure pour l’esthétique

Votre professionnel de choix saura vous proposer des éléments séparés pouvant former une douche complète. Il ira piocher une cloison ici et une porte là pour vous offrir une solution qui colle à 100% à vos souhaits. Une solution très efficace et esthétique mais généralement plus coûteuse, de 500€ à 1500€.

Choisir les accessoires adéquats pour sa rénovation de douche

Enfin, vous pouvez considérer les éléments de confort et les accessoires. Généralement dans une douche ces éléments sont la colonne de douche ou la robinetterie classique. Le choix entre ces deux possibilités est à réaliser en fonction de vos besoins et de votre utilisation normale de la douche, inutile de gaspiller du budget en équipements que vous n’utiliserez pas.

Quelle colonne de douche choisir ?

La colonne de douche est un ensemble robinetterie qui propose l’intégration de tous les éléments. Généralement une colonne de douche dispose d’un pommeau fixe qui peut proposer ou non différents types de jets et d’un pommeau flexible tout ce qu’il y a de plus classique. La colonne offre également une robinetterie pouvant commander séparément les deux pommeaux. Les colonnes les plus sophistiquées peuvent offrir des jets hydromassants et même la radio.

Choisir les accessoires adéquats pour sa rénovation de douche

Quelle robinetterie est la plus conseillée ?

La robinetterie classique est la solution la plus, commune. Pratique, confortable et résistante, elle permet d’agrémenter sa douche et de l’utiliser en tout confort. On conseille le plus souvent de s’orienter vers une robinetterie thermostatique qui permet de réaliser des économies d’eau tout en offrant un confort optimal. Les prix varient de 70€ à 600€.