La plomberie d'une salle de bain Installation et tarif

Lors de la rénovation d’une salle de bain vous serez très probablement amenés à réaliser la rénovation de la plomberie. En effet, la plomberie d’une salle de bain n’est pas éternelle et doit recevoir une attention toute particulière afin d’éviter les problèmes.

Il existe différentes possibilités et plusieurs éléments qui peuvent ou non intervenir au sein de l’installation de la plomberie d’une salle de bain. Nous vous en proposons les points les plus importants, à intégrer dans votre rénovation de salle de bain.

Les éléments intérieurs de la plomberie d’une salle de bain

La plomberie d’une salle de bain a pour mission principale d’acheminer l’eau sanitaire chaude et froide et d’évacuer les eaux usées. Généralement cette partie très utilitaire est dissimulée dans les cloisons ou dans le sol de manière à ne laisser percevoir aucun tuyau. Elle n’en reste pas moins essentielle et à prendre avec le plus de sérieux possible.

L’acheminement de l’eau sanitaire

L’eau sanitaire est généralement distribuée aux différents robinets et appareils électroménagers à l’aide de tuyaux multicouches, parfois nommés à tort tuyaux PER. Auparavant on utilisait des tuyaux de » cuivre, qui étaient difficiles à souder et à cintrer. De nos jours, les tuyaux multicouches facilitent grandement l’installation d’une plomberie de salle de bain. Ces derniers sont des tuyaux comprenant plusieurs couches de plastique et d’aluminium. Ils sont facilement cintrables à la main, ne nécessitent aucune soudure et sont surtout 100% étanches à la fois à l’eau mais également au gaz.

La plomberie d’une salle de bain Les éléments intérieurs

Les sorties eau

En fin de tuyau multicouche on trouve des sorties d’eau, également nommées pipes. Il s’agit le plus souvent d’embouts laiton sertis autour du tuyau multicouche à l’aide d’une pince spéciale. Leurs extrémités présentent un filetage qui peut être interne ou externe. Ce filetage viendra recevoir les embouts robinets directs (douche) ou les vannes de mise en eaux de la robinetterie. Ces éléments doivent être durablement fixés au mur de manière à pourvoir être opérés sans mettre en défaut le sertissage du tuyau multicouche.

L’évacuation des eaux usées

Il faut aussi prévoir l’écoulement des eaux de lavage et des eaux usées. Toutes eaux doivent être évacuées de manière rapide et silencieuse. Pour cela on utilise généralement des tuyaux PVC à coller. Ces tuyaux partent de chaque point d’eau en diamètre 32mm minimum (le 40mm étant conseillé) pour rejoindre une conduite centrale qui est généralement de 50mm, sauf en cas de présence d’un WC, dans ce cas-là il faudra installer un diamètre de 100mm.

Pour que vos eaux usées filent droit vers l’égout sans bulles d’air, il est important d’installer une ventilation en bout de conduite, généralement placée dans les combles ou carrément en extérieur.

Les éléments extérieurs : la partie visible d’une plomberie de salle de bain

Le reste de la plomberie d’une salle de bain est constitué par les éléments visibles. Ces éléments doivent présenter une grande aisance d’utilisation et une certaine esthétique, ils sont donc souvent onéreux.

Robinetterie lavabos

Les principaux éléments sont les robinets. Pour les lavabos et vasque son recommande des robinets de type mitigeurs ou classiques. Sachez cependant que les mitigeurs vous feront économiser de l’eau.

Les éléments extérieurs la partie visible d’une plomberie de salle de bain

Robinetterie pour douches et baignoires

Pour les douches et baignoires préférez toujours avoir recours à des robinets thermostatiques. En effet ces derniers permettent de régler la température à l’avance et de la conserver. Vous n’aurez donc plus à faire couler des litres d’eau afin de trouver la bonne température.

Vous devrez également doter votre douche et/ou votre baignoire d’un pommeau de douche. Là encore, il est judicieux de privilégier les éléments de qualité car ils font souvent économiser de l’eau.

Savoir tarifer l’installation de sa plomberie de salle de bain

La préparation d’un budget pour une rénovation de plomberie de salle de bain est une étape délicate. En effet, les produits intérieurs coûtent cher et doivent nécessairement être de bonne qualité afin d’éviter les problèmes ultérieurs. De la même manière tous les éléments extérieurs, comme la robinetterie, engagent des montants conséquents, qu’il ne faut pas sous-estimer.

Savoir tarifer l’installation de sa plomberie de salle de bain

Quelques éléments d’estimation

Voici une liste très courte et non exhaustive des prix que vous pouvez rencontrer :

  • Tuyaux multicouches : de 10€ à 70€ la couronne de 10m.
  • Embouts : les prix varient énormément, de 3€ à 30€ l’embout, selon son type, de sertissage.
  • Tuyaux PVC : de 2€ à 10€ le mètre, et beaucoup plus pour les raccords.
  • Robinetterie : dans ce domaine tous les coups sont permis et les prix varient de 50€ à 500€ l’unité.