Revoir l'installation électrique de sa salle de bain

S’il y a bien une pièce où l’installation électrique revêt une importance capitale il s’agit de la salle de bain. En effet, cette pièce associe deux éléments dont le mélange et dangereux : l’électricité et l’eau. C’est pourquoi il est important et judicieux de réajuster l’installation électrique de sa salle de bain lors de travaux. En profitant de la réhabilitation de votre salle de bain pour revoir l’installation électrique vous économiserez de l’argent sur le long terme et vous disposerez d’une pièce sécurisée et confortable.

Pourquoi réévaluer l’installation électrique de sa salle de bain ?

On rénove une salle de bain environ tous les 20 ans, cette périodicité qui est moindre que chez nos voisins européens implique donc logiquement un vieillissement plus important des installations.

Ce vieillissement se perçoit généralement sous deux vecteurs. Le premier est bien entendu celui de la sécurité, car les normes sont renouvelées très souvent et les installations n’y répondent plus avec autant de rapidité. Le second est le confort qui qui augmente naturellement et qui demande donc une adaptation de la pièce.

Pour remettre l’électricité aux normes

La norme électricité du bâtiment est codée NF C15-100 et reçoit très régulièrement des modifications. Par exemple entre 2008 et 2015 cette norme a connu sept amendements, c’est pourquoi on parle généralement de la norme NF C15-100 AX, où X est le numéro de l’amendement.

Le respect de cette norme est obligatoire dans toute salle de bain, pour des raisons évidentes de sécurité.

Pourquoi réévaluer l’installation électrique de sa salle de bain ?

Pour améliorer le confort de la pièce

Les équipements confort évoluent sans cesse et demandent logiquement toujours plus de raccordement à l’électricité. Cela se traduit généralement par le besoin de plus de points lumière et de prises de courant.

Par exemple, on installe désormais des solutions lumière avec variateur pour profiter de meilleures ambiances ou plus de prises courant pour brancher des différents appareils cosmétiques.

Comment planifier l’installation électrique d’une salle d’eau ?

La combinaison des normes et des besoins de confort demande donc une planification minutieuse de l’installation électrique. Il faut avoir à l’esprit non seulement les considérations de confort et de fonctionnalité mais également les limites imposées par les normes électriques.

Penser aux lumières

La salle de bain est le plus souvent le lieu où l’on se prépare pour la journée : maquillage, rasage, autant d’opérations méticuleuses qui demandent un éclairage de qualité. En parallèle, on apprécie de se prélasser dans un bain avec des lumières tamisées.

Il est donc souvent nécessaire de disposer de sources lumineuses de plusieurs types au sein de la même salle de bain, avec des puissances différentes et idéalement un variateur sur les lumières principales.

Comment planifier l’installation électrique d’une salle d’eau ?

Les prises : sécurité et fonctionnalité

Rasoirs électriques, tondeuses, fers à lisser et autres appareils cosmétiques et/ou médicaux sont généralement utilisés dans la salle de bain. Ils sont même de plus en plus courants et demandent logiquement des prises électriques pour fonctionner ou se recharger.

On doit donc prévoir des prises électriques savamment disposées dans la salle de bain, tout en respectant les limitations et recommandations de la norme NF C15-100

Quel budget faut-il prévoir ?

On le découvre très rapidement, l’installation électrique d’une salle de bain implique un financement non négligeable. Les fournitures et la réalisation des travaux doivent tenir durant de longues années, aussi, on ne néglige pas sur la qualité des éléments à utiliser.

Il faut donc penser à inclure ce coût lors du calcul d’une rénovation de salle de bain, sous peine de perdre la maîtrise des dépenses et de se retrouver avec une facture final démesurée.

Le coût des fournitures

Les fournitures à prendre en compte absolument sont généralement constituées de deux éléments, les uns visibles, les autres dissimulés.

Les éléments visibles sont les interrupteurs, prises électriques et sorties lumières. Ces équipements doivent être aux normes et présenter une esthétique uniforme se mariant avec le reste de la salle de bain. Une prise ou un interrupteur peut coûter de 1€ à plus de 90€ selon les fonctions et les matériaux, avec un prix médian situé entre 15€ et 25€.

Les éléments dissimulés sont le câblage et l’isolation. Ils permettent d’acheminer le courant en toute sécurité. Les prix sont très variables et oscillent de 0,50€/m à 3€/m.

Quel budget faut-il prévoir ?

La main d’œuvre, un investissement indispensable

Enfin, il est largement conseillé de confier l’installation électrique de votre salle de bain à un professionnel. En effet, il s’agit d’un principe de sécurité avec lequel on ne plaisante pas.

Un électricien offrira en outre une installation rapide, des conseils avisés et une finition parfaite.

Le coût d’intervention d’un électricien se précise à l’heure, généralement de 50€/h à plus de 70€/h.