Choisir une faïence à faire poser dans sa salle de bain

On parle beaucoup de faïence, généralement à tort et à travers. Même parmi les professionnels du milieu de la rénovation de salle de bain on trouve de très nombreux intervenants confondant faïence et carrelage ou les différenciant pour de mauvaises raisons. Qu’est-ce donc que la faïence ? Nous vous offrons la possibilité à la fois de briller en société et de préparer la pose d’une faïence dans votre salle de bain de la bonne manière.

Qu’est-ce que la faïence ?

Un matériau tradition

La faïence que l’on connait actuellement est née en Italie, dans la ville de Faenza il y a des siècles, elle diffère sur certains points avec la faïence antique. Elle diffère cependant radicalement du carrelage et n’est absolument pas le même matériau.

La faïence est généralement une poterie émaillée ou vernissée, habituellement à fond blanc.

La faïence est généralement poreuse sur sa face non émaillée et offre une très grande fragilité. Par exemple, on peut très facilement casser un carreau de faïence à la main.

Qu’est-ce que la faïence

La faïence n’est pas du carrelage

On ne peut donc pas nommer faïence un carreau de carrelage de type cérame. On reconnaît généralement la faïence à son aspect blanc et à sa grande légèreté.

Le principal avantage de la faïence est son esthétique très légère et très fine, contrairement au carrelage qui peut parfois offrir un rendu plutôt lourd, la faïence offre toujours au regard sa très grande légèreté.

Quel est le domaine privilégié de la faïence ?

Une fragilité qui limite l’usage de la faïence

On n’utilise absolument pas la faïence là où l’on pose du carrelage. On peut en revanche utiliser le carrelage en lieu et place de la faïence.

Ce matériau offre une très grande fragilité, aussi son utilisation sur les sols est à proscrire absolument, les enfants n’en feront qu’une bouchée en laissant tomber un jouet un peu trop lourd.

On conseille donc d’utiliser la faïence uniquement sur les parois verticales non exposées à des chocs répétés. On ne la placera donc pas derrière une porte qui ne possède aucune butée.

Quel est le domaine privilégié de la faïence

Un matériau idéal en douche

Les douches sont toutes indiquées pour recevoir la faïence sur leurs parois. Par contre il faudra faire très attention si l’on pose de la faïence en pourtour de lavabo, tout choc serait dommageable.

On déconseille également la pose de la faïence de salle de bain en angle, sans prendre soin d’intégrer une baguette d’angle.

Longtemps utilisée pour les créances de cuisines, la faïence n’occupe plus cette place de nos jours. Elle est véritablement cantonnée aux salles de bain luxueuses.

Si vous avez un doute quant à la survie d’un mur en faïence, orientez-vous vers un carrelage de type cérame, vous disposerez d’une esthétique comparable, pour une solidité bien plus grande.

Faïence ou carrelage, une même pose ?

Théoriquement, la pose d’une faïence en salle de bain est similaire à celle d’un carrelage. Cependant, comme nous l’avons vu, et contrairement à ce que disent de très nombreux sites web, la faïence ne relève pas des mêmes techniques que le carrelage. Essayer de couper un carreau de faïence comme un carreau de cérame, aboutira à un échec cuisant.

La raison est très simple : les composants de la faïence ne sont pas les mêmes que ceux du carrelage et de plus, la faïence est cuite à 800°C alors que le carrelage est cuit à plus de 1300°C. La solidité du carrelage est donc bien plus grande.

Faïence ou carrelage, une même pose

Un matériau réservé aux spécialistes

Il en résulte que la faïence, la vraie, est manipulée par des professionnels connaissant ces différences. On s’arrangera généralement pour disposer d’un support le plus plat et propre possible, car il est très difficile de marteler la faïence même avec un maillet caoutchouc.

La faïence est cependant collée avec les mêmes produits que le carrelage et ses joints sont remplis de la même manière. Mais le tout est réalisé avec une dextérité résultant uniquement d’une grande expérience.

La faïence, oui, mais à quel prix ?

La faïence tout comme le carrelage dispose d’une gamme de prix très étendue. Longtemps perçue comme une solution murale uniquement destinée aux plus fortunés, elle est de nos jours abordable du plus grand nombre.  La pose de faïence en salle de bain est donc de moins en moins perçue comme une étape luxe.

La faïence, oui, mais à quel prix

Un matériau relativement onéreux

Attention toutefois, car la faïence dispose d’une épaisseur proportionnelle à son prix : plus le prix est bas, plus l’épaisseur est fine. Cette épaisseur présente en conséquent un très grand risque de casse, aussi il vaut mieux privilégier une faïence de bonne épaisseur (au moins 2mm).

Les prix de la faïence s’étalent généralement de 4€/m² à 40€/m², avec des éléments plinthes et listels allant de 160€/m² à 350€/m².