Repeindre ses meubles de cuisine, une rénovation économique

Dans l’optique de réduire les frais d’une rénovation de cuisine, on peut conserver les éléments déjà présents s’ils sont en bon état. Il va sans dire que si ces derniers sont anciens et peu fonctionnels, rien ne pourra remplacer un changement total. Si votre cuisine ne demande qu’un simple coup de neuf, pourquoi ne pas repeindre vos meubles de cuisine ?

Tous les types de meubles peuvent-ils être repeints ?

La question que vous devriez vous poser en premier servira à déterminer le type de meuble qui se présente à vous.

En effet, selon les matériaux des meubles et donc leur nature structurelle, vous ne pourrez pas forcément leur accorder le même traitement.

Il faudra donc bien faire attention à ce point sous peine de ruiner irrémédiablement vos meubles.

Les meubles en bois massif

Si vos meubles sont en bois massif ils pourront recevoir un traitement plus complet et donc plus efficace que les autres matériaux.

Le bois dispose de l’avantage considérable de pouvoir être poncé sur une épaisseur relativement importante. Cela permet d’ôter les rayures et impacts et de retrouver une surface entièrement lisse.

Tous les types de meubles peuvent-ils être repeints ?

Les meubles en mélaminé ou en stratifié

Si vos meubles sont en matériau aggloméré, ce qui est très probablement le cas, le ponçage devra être le plus minime possible. On privilégiera donc ici un travail entièrement manuel là où la lessive ne peut pas préparer la surface.

Les impacts et rayures pourront être camouflés en les remplissant avec un composé adéquat.

Quel type de peinture doit-on utiliser ?

Si vous avez déjà visité le rayon peinture d’une grande surface de bricolage vous vous êtes aperçu que le choix est vaste et que l’on se perd entre les différents noms de produits chimiques et de solvants.

Il faut pourtant choisir un type de peinture et s’y conformer pour tous les meubles.

La peinture acrylique

La peinture acrylique est la peinture la plus simple et la moins nocive. Sa phase aqueuse lui permet d’être nettoyée à l’eau et de ne dégager presque aucune odeur.

Il existe des peintures acryliques spécialement étudiées pour les cuisines. Elles se lavent mieux et résistent mieux aux manipulations.

Quel type de peinture doit-on utiliser ?

La peinture Glycéro

La peinture Glycéro est une peinture avec solvants. Elle sent très fort et doit donc impérativement être utilisée en extérieur.

En revanche la Glycéro est la peinture la plus résistante et la mieux armée face à l’humidité.

La peinture Glycéro se lessive parfaitement et présente un aspect laque quasi identique à celui des cuisines modernes et neuves.

Doit-on également vernir ?

Si vous désirez disposer d’une résistance à toute épreuve et d’une certaine brillance, il est conseillé de vernir vos meubles. Une couche de vernis sur une peinture acrylique la protégera et permettra de nombreux lessivages.

Préférez toujours un vernis au rouleau laqueur qui donne un rendu proche de l’industriel.

Quel processus pour repeindre ses meubles de cuisine ?

N’importe qui peut repeindre n’importe comment ses meubles de cuisine. En revanche disposer d’un rendu professionnel, impeccable et esthétique est une autre affaire.

Pour votre peinture il faudra respecter les étapes et surtout vous montrer patient. La peinture est un travail qui demande du temps et du sang froid.

Le nettoyage, l’élément indispensable

Avant toute chose il faut démonter les meubles et laver les façades avec précaution. Il ne s’agit pas là de plonger les façades dans un bain d’eau, car sinon elles gonfleraient. Il faut les frotter avec une éponge imbibée d’une solution de lessive Saint Marc.

Cette phase est primordiale car elle permet de débarrasser les éléments de toute graisse.

Quel processus pour repeindre ses meubles de cuisine ?

Le ponçage, pour un rendu impeccable

Sur les façades bois massif un ponçage en règle est appréciable. Vous pouvez utiliser une ponceuse électrique en réduisant progressivement le grain de l’abrasif. On commence généralement par 120 et on peut terminer avec un papier 600, 1000 ou même 1200.

L’idée est de décaper les façades et de retrouver une surface entièrement lisse.

La peinture en elle-même

Enfin, la phase de peinture peut intervenir, de préférence après une couche de primaire. La peinture des façades d’une cuisine gagne largement à être réalisée au rouleau de manière à disposer d’une couche lisse et dépourvue de traces de pinceau.

Veillez toujours à respecter les temps de séchage entre deux couches, car ils sont très importants pour la bonne tenue de la peinture.