Installer un parquet spécial pour ma cuisine

Envisager le parquet lors de sa rénovation de cuisine permet de doter cette pièce si importante d’un revêtement de sol très agréable. Si on pense souvent que le parquet ne se pose pas dans une cuisine, c’est une erreur, il faut cependant bien comprendre quels sont les enjeux et les obligations liés à un parquet pour cuisine. En effet ce matériau demande une grande attention tant à la conception qu’à l’usage quotidien. Suivez nos conseils et vous serez fixez sur votre choix et vous pourrez envisager un parquet pour cuisine sereinement.

Les différents types de parquets

Équiper sa cuisine d’un parquet est une solution que beaucoup de particuliers considèrent lors de la rénovation de leur cuisine. En effet, certains parquets présentent des avantages qui les mettent en tête de liste des choix. Pourtant, pour la cuisine, le parquet dispose d’une mauvaise image et on imagine que ce matériau ne résistera pas à l’usure.

Pourtant, en prenant les bonnes décisions et en s’arrêtant minutieusement sur son projet, le parquet peut très bien équiper une cuisine.

Le parquet stratifié pour cuisine : Peu onéreux

Le parquet le plus utilisé par les ménages modestes est le parquet stratifié. Ce matériau ne comporte aucun bois massif. Il s’agit surtout de lames de particules de bois recouvertes d’une couche esthétique et d’une feuille de protection. Le tout est baigné dans une résine qui confère aux lame une grande résistance.

Le parquet stratifié, s’il craint l’eau, peut être installé en cuisine si on prend les bonnes précautions. Il faut en effet choisir un parquet adapté aux pièces humides. Ce dernier est plus épais et offre une meilleure résistance à l’humidité.

Les différents types de parquets

Le parquet flottant, la solution médiane

Le parquet flottant reprend l’idée d’une âme en particules de bois agglomérées, mais place en couche de surface une épaisseur de bois véritable. Cette épaisseur est généralement limitée à quelques millimètres.

Le parquet flottant est plus onéreux que le parquet stratifié, mais également de meilleure qualité.

Pour qu’il résiste à l’eau, il faut le traiter avec les produits adéquats et surtout installer des joints entre chaque lame. On appelle ce parquet un parquet type « pont de bateau ».

Le parquet massif : Pour les amateurs de luxe

Le parquet pour cuisine le plus onéreux est le parquet massif. Ce revêtement de sol est constitué de bois massif de plus de 2cm d’épaisseur.

Le parquet massif peut faire appel à de nombreuses essences de bois, dont certaines qui sont naturellement imputrescibles et donc résistantes à l’eau.

On prendra toujours la précaution d’installer un parquet massif pont de bateau que l’on traitera minutieusement.

Notez également que l’installation d’un parquet massif est plus compliquée que celle d’un parquet flottant ou stratifié.

Opter pour un parquet pour cuisine

Si votre choix est fait et que vous vous êtes décidé pour installer l’un des parquets pour cuisine, encore faut-il vous préparer aux limitations de ces matériau.

En effet le parquet dispose nécessairement d’avantages et d’inconvénients qui seront plus ou moins mis en exergue par son installation dans une cuisine.

Il faut donc savoir à quoi vous attendre pour choisir en connaissance de cause.

Quels sont les avantages d’un parquet pour cuisine ?

Un parquet pour cuisine présente l’avantage premier d’une esthétique sans faille. En effet, le matériau donne toujours un cachet inimitable à un intérieur, que ce soit une pièce à vivre ou une cuisine.

Ensuite le parquet n’est jamais froid et s’avère bien plus confortable à l’usage qu’un carrelage. Sans être mou il est en effet beaucoup plus souple qu’un carrelage ou un béton.

Opter pour un parquet pour cuisine

A quelles contraintes dois-je faire face ?

Un parquet est en revanche sensible à l’eau. Il faudra donc l’entretenir avec précaution et éviter les produits d’entretien pouvant l’agresser.

Même les essences de bois supposées résistantes à l’eau devront être finement entretenues.

Enfin, le parquet stratifié demande une certaine attention, car si de l’eau est régulièrement et directement versée en quantité sur le sol, elle pourra s’engouffrer sous les lames et faire gonfler le parquet.

Poser un parquet dans sa cuisine

Comment pose-t-on un parquet dans sa cuisine ? Une question à laquelle vous devrez avoir la réponse avant de commencer vos travaux. En effet, les types de parquets disponibles ne peuvent pas tous être manipulés et installés avec facilité.

Selon vos choix il faudra donc faire appel à un professionnel ou vous équiper en outillage.

Après installation, il restera encore à définir le niveau d’entretien dont votre solution parquet a besoin.

Avant ou après les travaux ?

On peut installer un parquet avant ou après ses travaux cuisines en fonction du type de parquet et de la situation.

Dans la très grande majorité des cas on devra installer le parquet avant les éléments de la cuisine. En effet, on pose généralement les meubles sur le parquet. Cependant, dans certains cas, il est préférable d’installer le parquet en butée des pieds des éléments. De cette manière il sera facile de changer le parquet.

Si cette solution est parfois valable pour les parquets stratifiés, pour les autres parquets il est impératif de les installer sous les meubles.

Poser un parquet dans sa cuisine

Quelles précautions prendre ?

Votre parquet, sauf stratifié, devra recevoir un produit de protection. Il peut s’agit d’une huile, d’une cire, ou encore d’un vernis. L’huile et la cire devront être réappliqués plusieurs fois par an, alors que le vernis dispose d’une durée de vie de plusieurs années.

Le parquet stratifié devra quant çà lui être nettoyé soigneusement avec des produits les moins humides et agressifs possibles.