Quelle hotte aspirante poser dans ma cuisine ?

Les hottes aspirantes ont largement évolué ces dernières décennies et on les intègre plus volontiers dans la rénovation d’une cuisine. Ces équipements sont très importants car ils permettent de limiter la présence de graisse et d’humidité dans l’atmosphère de la cuisine. Bien entendu il existe de très nombreux modèles de hottes aspirantes, pour une intégration totale à votre cuisine. Nous vous proposons donc ici une mise en perspective des différents modèles pour faciliter l’installation, d’une hotte dans votre cuisine.

Deux principaux types de hottes aspirantes

On constate généralement deux types de hottes aspirantes différentes. Dans l’ensemble les deux systèmes présentent des performances similaires dans la mesure où l’entretien est réalisé scrupuleusement.

Les différences se situent principalement au niveau de la complexité d’installation et de l’esthétique générale de l’appareil.

La planification de votre rénovation de cuisine devra donc tenir compte du système de hotte, de manière à prévoir tous les éléments nécessaires à l’installation de cet équipement.

Le système à recyclage

Le système le plus fréquemment installé est le système à recyclage. Les hottes à recyclage ne disposent pas d’évacuation extérieure de l’air. Elles aspirent l’air de la zone de cuisson, le filtrent grâce à un système très perfectionné, puis rejettent l’air filtré dans la cuisine.

Les hottes à recyclage permettent d’éviter l’installation d’une gaine de type VMC, et filtrent l’air de cuisson relativement bien. Dernier avantage, et de taille, les hottes à recyclage sont plus esthétiques et plus compactes que les autres systèmes.

L’inconvénient principal est de devoir changer les filtres régulièrement, environ tous les 2 mois.

Deux principaux types de hottes aspirantes

Les hottes à extraction

Le système le plus ancien et le plus efficace en termes de débit est le système à extraction.

La hotte aspire l’air de cuisson, le fait passer dans un système de filtre très basique, puis achemine l’air à l’extérieur de la maison à l’aide d’une gaine généralement plate.

Si ce système nécessite moins de changement de filtres et dans l’ensemble s’avère légèrement plus efficace, il demande une installation plus problématique en raison de la gaine. De plus, il est formellement interdit de raccorder sa hotte aspirante à une VMC, il faut donc une gaine dédiée.

Quels formats pour sa hotte aspirante ?

La pose d’une hotte aspirante dépend largement du système envisagé et du modèle prévu.

Aussi, il faudra choisir l’esthétique de sa hotte en fonction des possibilités d’installation offertes par votre rénovation de cuisine. Par exemple, si votre hotte doit impérativement tenir sous un meuble haut, elle ne pourra très certainement pas posséder de système à extraction, en raison de la présence de la gaine.

La hotte encastrable

L’installation d’une hotte de cuisine encastrable permet de dissimuler presque entièrement le système d’aspiration. Ces hottes sont généralement plaquées sous les meubles hauts de cuisine et leurs mécanismes, s’ils sont volumineux, sont intégrés au meuble de cuisine qui devient de facto factice.

Ces systèmes misent donc sur l’invisibilité de la hotte, qui peut être de très grande taille pour surplomber toute la zone de cuisson.

La hotte tiroir

La hotte tiroir représente un système similaire à celui encastrable, car la hotte est particulièrement fine et se situe sous les meubles hauts.

Le système à tiroir permet d’escamoter une partie de la hotte pour la mettre en fonction et surtout pour couvrir une zone plus grande.

Ces hottes peuvent filtrer avec un débit allant de 400 à 900m3/h, ce qui est très raisonnable pour une hotte presque invisible.

La hotte tiroir

Le système casquette

Les hottes casquettes sont les hottes les moins onéreuses. Elles peuvent être installées indépendamment de tout meuble uniquement en les accrochant au mur. Elles disposent le plus souvent d’une visière en verre escamotable que l’on oublie souvent de nettoyer.

Le système n’est pas le plus esthétique, ni le plus efficace, mais il reste toujours le plus abordable pour les petits budgets.

Les hottes spécialisées

D’autres esthétiques existent et sont destinées à des cuisines plus orientées. C’est par exemple le cas des hottes design qui peuvent équiper une zone de cuisson située sur un îlot central, ou des hottes aspirantes d’angle.

Ces hottes doivent répondre à des esthétiques très spécifiques et/ou à des usages bien déterminés. Si votre cuisine est très atypique, vous devrez très probablement avoir recours à ce type de hotte.

Les hottes spécialisées

Quelles précautions pour installer sa hotte

La pose d’une hotte aspirante ne se déroule pas n’importe comment, il faut respecter les contraintes à la fois de la cuisine et de l’équipement.

L’installation d’une hotte de cuisine devra donc suivre généralement les limitations des deux systèmes disponibles.

L’installation d’une hotte à extraction

L’installation d’une hotte de cuisine à extraction implique en premier lieu de prévoir et d’installer la gaine d’évacuation de l’air. Dans la mesure où cette gaine ne peut pas être connectée au réseau VMC, elle doit rejoindre un mur et le traverser.

On prendra également la précaution de renforcer les entrées de la cuisine pour compenser l’extraction.

Ces hottes se fixent généralement au mur à l’aide d’un système d’ancrage prévu à cet effet.

Quelles précautions pour installer sa hotte

La pose d’une hotte à recyclage

Les hottes à recyclage sont plus simples à installer en raison de l’absence de gaine d’extraction. On accrochera les modèles les plus volumineux au mur, tandis que les petits modèles pourront être directement ancrés aux meubles hauts.

Les systèmes encastrables disposent d’une installation propre qui est généralement précisée sur un manuel. Il convient logiquement de suivre les étapes à la lettre et gardant toujours à l’esprit que les manuels ne se trompent jamais.