Les avantages d'installer un adoucisseur d'eau

Certaines régions de France offrent des eaux très calcaires, les fameuses eaux dures. Lors d’une modernisation de  cuisine dans ces régions, on peut tout à fait tenter de remédier au problème de la dureté de l’eau en ajoutant à son équipement un adoucisseur d’eau. Pour vous repérer dans votre projet, nous vous donnons quelques indices quant à l’installation d’un adoucisseur d’eau lors de votre rénovation.

Pour quelles raisons opter pour un adoucisseur d’eau

Comme son nom l’indique, l’adoucisseur d’eau permet de réduire la dureté de l’eau. Principalement, la dureté de l’eau est due à la présence de calcaire et de magnésium. Ces minéraux s’associent à l’eau dans les entrailles de la terre et sont donc particulièrement difficiles à retirer. Un simple filtre ne parvient pas adoucir l’eau, il faut un équipement offrant une réaction chimique profonde.

Vous verrez que doter votre réseau d’un adoucisseur d’eau peut être très judicieux pour l’ensemble de votre maison, tant au niveau entretien qu’au niveau économique.

Pour conserver ses équipements en bon état

En premier lieu, un adoucisseur d’eau permet de maintenir ses appareils électroménagers et bon état. En effet, tous les éléments dont la température monte potentiellement au-delà de 60°C favorisent la transformation du calcium et du magnésium en tartre. Le tartre est cette croûte blanche que l’on constate par exemple dans les bouilloires.

Le tartre endommage les appareils électroménagers reliés au réseau d’eau et ces derniers doivent donc régulièrement soit subir un détartrage soit voir certaines pièces remplacées.

Pour quelles raisons opter pour un adoucisseur d’eau

Pour économiser de l’argent

Autre conséquence du tartre, les appareils doivent consommer plus d’énergie pour offrir le même rendement. On constate donc très logiquement un rapport entre la présence de tartre et une surconsommation énergétique. Imaginez, 1mm de tartre sur les parois d’une chaudière peut entraîner une surconsommation de 20%.

Installer un adoucisseur d’eau permet de limiter l’apparition du tartre et donc de réaliser des économies d’énergie.

Il faut cependant ramener ces économies à plusieurs années pour qu’elles prennent tout leur sens.

Pour assainir son eau potable

Enfin, certains adoucisseurs d’eau proposent tout simplement de purifier l’eau qui circule dans votre réseau. Il s’agit là plutôt d’enlever les bactéries et impuretés pour profiter d’une eau cristalline et sans goût particulier.

En revanche ces adoucisseurs ne proposent pas l’évacuation du calcaire, on leur donne donc à tort le qualificatif d’adoucisseur. Ils ne sont en réalité que des filtres très perfectionnés.

Quels types d’adoucisseurs d’eau

Pour mener à bien les missions de purification et d‘assainissement de l’eau on dispose de plusieurs types d’adoucisseurs. Certains peuvent s’installer en cuisine, tandis que d’autres sont volumineux et doivent être installés dans une pièce séparée.

On choisira donc l’installation d’un adoucisseur d’eau en fonction de ses besoins et également en fonction de la place qu’il est possible de lui accorder. On essaiera enfin de choisir l’adoucisseur d’eau le plus flexible possible.

Les adoucisseurs à résine

Les adoucisseurs d’eau les plus traditionnels et les plus courants sont les adoucisseurs à résine. Ils fonctionnent selon une réaction chimique connue depuis bien longtemps.

L’adoucisseur dispose de billes de résine recouvertes d’ions sodium, ces ions capturent le calcaire contenu dans l’eau et le stockent sur les billes de résine. L’eau qui ressort de l’adoucisseur est alors dépourvue de tout calcaire.

Ces adoucisseurs demandent cependant de rénover régulièrement les billes de résines présentes dans le réservoir. Cette opération est nommée le saumurage.

L’inconvénient de ces adoucisseurs est qu’ils ne proposent seulement une eau dépourvue totalement de calcaire. Elle est donc souvent impropre à la consommation.

D’autre part, le processus implique une perte d’eau située entre 5% et 10%.

Quels types d’adoucisseurs d’eau

Les adoucisseurs à CO2

Les adoucisseurs au CO2 sont plus modernes et plus onéreux. Ils interviennent sur le réseau d‘eau sanitaire et injectent du CO2 dans l’eau. Le CO2 interagit avec le calcaire et le transforme en bicarbonate qui, lui, se mélange entièrement à l’eau. On dispose donc d’une eau dépourvue uniquement de calcaire, selon le pourcentage que l’on désire. Cette eau est alors propre à la consommation et ne provoque aucune corrosion des tuyaux, car elle de dispose pas de sel.

Il faut cependant remplacer régulièrement la bombonne de CO2, le seul réel entretien de ce type d’adoucisseur.

L’osmoseur d’eau

L’osmoseur d’eau n’est pas un adoucisseur, mais beaucoup de particuliers le rangent dans cette catégorie. Il s‘agit avant tout d’un purificateur d’eau.

L’osmoseur d’eau a été inventé par la NASA pour purifier l’eau des astronautes. Le principe est simple, on projette l’eau du réseau sur une membrane filtrante à très haute pression. Les impuretés sont piégées, mais l’eau conserve tous ses minéraux, y compris le calcaire.

Les osmoseurs d’eau sont souvent de petite taille et peuvent très facilement être installés sous un évier.

Quelle installation pour son adoucisseur d’eau ?

Les adoucisseurs d’eau classiques sont volumineux, ils ne sont pas de petits appareils que l‘on peut placer dans un meuble de cuisine. L’installation d’un adoucisseur d’eau de ce type demande donc de préparer son emplacement à un endroit où passe également de réseau d’eau. Des contraintes qui peuvent donc se révéler très délicates en rénovation.

Les adoucisseurs volumineux

Les adoucisseurs CO2 et à résine sont des appareils de grande taille. Ils doivent donc être installés de préférence dans un garage ou dans un local technique réservé à cet usage.

Faites toujours attention à disposer ces adoucisseurs de manière à ce que l’entretien soit réalisable sans difficulté de manœuvre. Par exemple, les bombonnes de CO2 sont volumineuses te lourdes, il faut donc pouvoir les acheminer avec un diable.

Quelle installation pour son adoucisseur d’eau ?

L’osmoseur, une installation rapide

L’osmoseur sera la solution la plus facile et la plus pratique à installer. Il suffit en effet d’installer l’osmoseur sous l’évier entre l’arrivée d’eau et le flexible de la robinetterie.

Les osmoseurs sont généralement de taille réduite, mais prenez garde à prévoir une utilisation très minimaliste de l’espace sous évier. L’installation d’une poubelle sera donc à prévoir à un autre endroit.