Opter pour la praticité d'un îlot de cuisine

Une large majorité de particuliers préparant leur rénovation de cuisine tentent d’inclure un îlot dans leur pièce. En effet cet élément cuisine est devenu au cours de ces 10 dernières années un incontournable des magazines de déco et un atout esthétique très appréciable. Il faut bien dire que si la cuisine est suffisamment grande, un îlot n’offre que des avantages. C’est pourquoi nous vous proposons quelques conseils afin de définir si vous pouvez intégrer un îlot de cuisine dans votre projet.

Pourquoi opter pour un îlot de cuisine

Avant de vous lancer dans des plans grandioses issus des derniers magazines à la mode, il faut déterminer avec précision si votre îlot de cuisine est une réalité tangible ou une simple chimère. Vous devrez donc définir quelles raisons vous poussent à envisager un îlot central. Ces raisons permettront ensuite de savoir quels équipements votre îlot de cuisine devra ou pourra recevoir.

Pour la modernité

L’îlot central est le parangon de la cuisine moderne, rien à dire contre cette affirmation. En effet l’îlot de cuisine équipe les pièces modernes qui offrent de plus en plus un espace commun avec le salon, ou la salle à manger. L’ouverture de cet espace demande une excellente symbiose des deux pièces. L’îlot permet donc de faire la jonction entre les deux pièces, les deux ambiances et les deux utilisations.

Pourquoi opter pour un îlot de cuisine

Pour la convivialité

L’îlot de cuisine est également un élément convivialité. D’une part il permet de ne pas avoir de cloison entre la cuisine et la pièce à vivre. Cette ouverture permet de profiter de ses invités tout en cuisinant ou en lavant la vaisselle.

D’autre part, l’îlot peut rapidement devenir un espace où l’on s’accoude et où la conversation devient plus intimiste.

Quel type d’îlot de cuisine choisir ?

On ne le sait pas forcément, mais il existe deux types d’îlots et de multiples façons de les utiliser.

On ne disposera pas le même îlot dans une très grande cuisine que dans une petite cuisine, question de logique. Il faut donc envisager les dimensions de votre cuisine avant de décider quel type d’îlot sera implanté.

L’îlot central

L’îlot le plus souvent installé et le plus populaire est l’îlot central. Pour qu’un îlot de cuisine soit central il faut impérativement que l’on puisse circuler tout autour de lui. Il faut un dégagement d’un moins 1m tout autour de l’îlot.

Si votre îlot intervient au sein d’une cuisine fermée, on recommande généralement de disposer d’une surface au sol supérieure à 15m². En dessous de cette dimension il faudra penser à un autre type d’îlot.

Quel type d’îlot de cuisine choisir ?

L’îlot en épi

Pour les cuisines plus petites ou de forme atypique, il faudra se rabattre vers un îlot en épi. Ces îlots sont collés à un mur sur l’un de leurs côtés. On ne peut donc pas en faire le tour, mais on gagne énormément de place et donc de confort d’utilisation.

Les îlots en épi sont donc idéaux pour les petites cuisines et peuvent facilement s’utiliser comme solution bar.

Quels aménagements intégrer à son îlot de cuisine ?

Si un îlot de cuisine peut demeurer une sorte de table vide avec un plan de travail coordonné au reste de la cuisine, on gagne toutefois à le transformer en quelque chose de plus fonctionnel et complet.

Cette utilisation va conditionner certains éléments de votre rénovation, par exemple l’emplacement des éléments sanitaires et les équipements électriques.

Des rangements

La solution la plus facile et la plus économique est de disposer des rangements au cœur de votre îlot. Tiroirs, placards, étagères, niches, les solutions à votre portée sont nombreuses et pourront s’adapter même aux petits budgets.

Les rangements de l’îlot permettront avantageusement de réduire l’encombrement des autres unités de votre cuisine.

Quels aménagements intégrer à son îlot de cuisine ?

Un évier

De nombreux particuliers décident d’implanter leur évier sur leur îlot. La solution est très esthétique et permet de faire sa vaisselle tout en profitant d’un espace entièrement ouvert.

L’inconvénient est sans doute une vaisselle s’accumulant dans un îlot placé pour être en vue : une esthétique peu avenante. Il faut donc disposer d‘une cuisine toujours impeccable.

Des solutions cuisson

Enfin, de plus en plus à la mode, on peut implanter plaque de cuisson et four dans l’îlot. La convivialité est ainsi à son maximum et l’esthétique est irréprochable. En revanche, il faut penser à intégrer une hotte au-dessus de l’îlot, avec tout le système de gainage que cela représente.