Refaire la façade de sa cuisine en changeant les portes

Les travaux dans une maison demandent bien souvent un budget non négligeable. Entre la refonte structurelle, la mise aux normes et les nouveaux équipements, la facture peut grimper très rapidement. La rénovation d’une cuisine n’échappe à ce problème épineux. C’est pourquoi on décide parfois de ne changer que quelques éléments de manière à disposer d’un bon coup de jeune sans pour autant se ruiner. Changer ses portes de cuisine fait partie de ces projets qui peuvent changer une cuisine du tout au tout sans pour autant ruiner votre budget.

Changer ses portes de cuisine : un remplacement à étudier

Si changer ses portes de cuisine est entièrement possible, ce n’est pas pour autant une tâche que l’on décide sur un coup de tête au rayon cuisine de son magasin de bricolage préféré.

Il faut en effet définir et cadrer ses envies et surtout étudier la faisabilité du projet. L’idéal est tout de même de se rendre dans la même enseigne qui vous a fabriqué la cuisine.

Considérer les dimensions

Les dimensions sont des éléments très importants, car ceux sont eux qui détermineront le bon fonctionnement des portes. Très logiquement une porte trop petite ou trop grande ne pourra ni fermer ni ouvrir correctement, sans parler de l’esthétique. De plus, une porte de cuisine ne se coupe pas, car on ne peut absolument pas rattraper les finitions présentes sur les portes modernes. Il faut que tout s’emboîte exactement.

Considérer les dimensions

Quelles portes acheter ?

Pour des raisons de facilité et d’adaptabilité, il est largement conseillé de vous procurer des portes de la même marque que votre cuisine. Pour quelle raison ? Tout simplement pour bénéficier d’un usinage d’emplacement charnières et autres identique et compatible.

Il est possible d’acheter des portes sans usinage, mais il s’agit alors là d’un travail plus avancé, que l’on essaiera d’éviter le plus possible.

Quel matériau privilégier ?

Les matériaux disponibles sont le plus souvent soit du bois massif soit des particules de bois agglomérées. Les deux présentent des avantages et des inconvénients, mais le bois massif restera toujours plus cher que l’aggloméré.

En règle générale on choisit du bois massif si les portes resteront couleur bois ou si l’on dispose d’un très gros budget.

Le mélaminé et le stratifié fonctionnement très bien, mais se travaillent difficilement.

Changer ses portes de cuisine en adaptation

Il arrive parfois qu’une cuisine soit trop vieille pour qu’on puisse trouver le même modèle de portes ou même parfois le fabricant n’existe plus. Dans ce cas-là il faut se diriger vers la difficulté supérieure : changer ses portes de cuisine en les adaptant aux anciens meubles. Il s’agit d’un processus relativement complexe qui demande de l’expérience et de l’outillage.

Quel est le niveau de difficulté ?

Le niveau de difficulté est relativement élevé, car il faudra créer les emplacements de charnière et de glissières de tiroir sur les portes vierges. Des erreurs ne serait-ce que d’un seul millimètre peuvent rendre la porte inutilisable et non fonctionnelle.

Si vous n’êtes pas habile en bricolage ne vous lancez pas dans ce projet, vous y perdriez de l’argent.

Quel est le niveau de difficulté ?

Quels sont les risques ?

Les risques liés à la mauvaise adaptation de portes vierges sont multiples. Le risque principal est de ruiner les portes après avoir fait une erreur irréparable. C’est très souvent le cas lorsqu’on essaye d’insérer des charnières de cuisine dans du bois.

Pour rattraper on tente souvent d’adapter le meuble à la porte présentant une erreur. Le risque est alors de ruiner également le meuble de cuisine qui appellera ainsi des travaux beaucoup plus larges et coûteux.

Doit-on faire appel à un professionnel ?

Si vous disposez de portes vierges que vous désirez faire adapter à votre cuisine, vous devriez toujours faire appel à un professionnel. Un professionnel dispose d’outillage précis et spécialisé qui permet d’éviter des imprécisions et des erreurs.

Prenez cet investissement comme le revers de la médaille présenté par les portes vierges qui sont généralement moins onéreuses que les portes usinées.