Réussir l'aménagement de sa cuisine en 10 règles

La modernisation d’une cuisine peut être une étape très stressante. En effet, si l’on n’est pas un spécialiste du domaine, on travaille sans filet et on ne sait pas si l’opération est couronnée de succès avant d’utiliser la pièce pour de bon. Il est donc très judicieux de respecter certaines règles durant la planification de manière à utiliser des astuces qui ont fait leurs preuves. De cette manière vous n’oublierez rien et vous aurez une expérience proche de la perfection. Voici donc nos 10 règles pour l’aménagement de la cuisine parfaite.

Déterminer le triangle d’activité de votre cuisine

En matière d’aménagement de cuisine il existe ce que l’on nomme le triangle d’activité. Ce triangle est la symbolisation des 3 points cruciaux d’une cuisine : l’évier, la zone cuisson, et le réfrigérateur.

La très grande majorité de l’activité d’une cuisine se fait entre ces points, donc au centre du triangle d’activité. Ce triangle est idéalement équilatéral et de dimensions raisonnables. On devrait pouvoir passer de l’évier à la zone cuisson sans faire plus de deux pas.

Idéal pour les petites cuisines, à condition d’éviter les angles et les coins biscornus, ce qui devient de suite plus difficile.

Déterminer le triangle d’activité de votre cuisine

Définir la hauteur de votre plan de travail

Un plan de travail situé à 1m est bon pour tout le monde non ? Non. Nous sommes tous de tailles différentes et si 1m peut satisfaire certains, ce sera une torture pour d’autres. La hauteur d’un plan de travail doit donc prendre en compte les différences de taille des membres de la famille mais doit également proposer une solution adaptée à l’autonomie des enfants.

Aussi, plus un plan de travail est haut, plus les meubles hauts auront tendance à être hors de portée des petites tailles.

On recommande donc de respecter une hauteur comprise entre 82 et 112 cm, avec une zone idéale comprise entre 90 et 95 cm.

Comprendre les flux de trafic de votre cuisine

Il arrive que l’on travaille à plusieurs dans la cuisine, par exemple pour vider et remplir un lave-vaisselle.

Aussi, il convient de comprendre comment se déroulera le trafic au sein de votre cuisine. L’idéal est d’envisager le cheminement du propre et le cheminement du sale. Ces deux cheminements ne doivent idéalement pas se croiser, de manière à éviter les encombrements et pertes de temps.

De la même manière, la zone lavage devrait pouvoir être vidée et remplie par une seule personne en limitant drastiquement le nombre de pas effectués.

Comprendre les flux de trafic de votre cuisine

Prévoir un éclairage efficace

L’aménagement d’une cuisine moderne doit faire la part belle à l’éclairage. Dans nos décors modernes, la cuisine est l’une des rares pièces à pouvoir disposer d’un éclairage direct et intense.

On privilégiera donc les spots encastrés de manière à offrir une lumière directe et précise. On prendra toujours la peine d’installer une source lumineuse sous les meubles hauts pour offrir une zone de travail la plus confortable possible.

On pourra disposer une lumière d’ambiance, mais cette dernière doit être accessoire et ne doit pas prendre le pas sur la lumière précise et directe.

Penser aux prises

Nous vivons avec des besoins en électricité de plus en plus forts, et c’est également vrai dans la cuisine. On prendra donc la peine d’installer le plus de prises possible tout au long du plan de travail, et au bas des murs libres.

On pourra ainsi recharger son téléphone sans problème, laisser le robot branché et profiter de la radio.

Pour vous aider dans cette tâche il existe des multiprises escamotables qui s’encastrent directement dans le plan de travail. Pratique, esthétique et facile à installer.

Penser aux prises

Savoir rester raisonnable

Lors de l’aménagement d’une cuisine, on prend souvent exemple sur les magazines de déco. C’est normal, même les créateurs le font ! Pourtant il faut savoir se montrer raisonnable et ne pas essayer de faire rentrer une cuisine de 20m² luxueuse dans une petite pièce de 5m². Il faudra faire des choix et savoir oublier certaines idées qui vous attiraient énormément.

Par exemple, on conseille souvent d’éviter l’îlot central, très à la mode, si la cuisine est trop petite, il rendra un espace exigu encore moins utilisable.

Sachez-donc vous tempérer et choisir des éléments en accord avec les dimensions de votre pièce.

Penser à la ventilation

La ventilation est un point que l’on oublie souvent, mais son importance est capitale dans n’importe quelle cuisine.

La ventilation permet d’évacuer les graisses de cuisson à l’extérieur de la cuisine et de la maison. Ces graisses éviteront donc de se déposer sur les meubles et autres équipements, facilitant grandement le nettoyage régulier de la cuisine.

On prendra donc soin d’installer une hotte aspirante et/ou une VMC spécifique à la cuisine pour renouveler l’air de la pièce.

Penser à la ventilation

Jouer avec la couleur

Gardez toujours à l’esprit que l’utilisation pertinente et stratégique de la couleur peut changer la face d’une cuisine du tout au tout.

La couleur peut dynamiser un espace, l’étirer virtuellement dans un sens ou dans l’autre et même donner une fausse impression de perspective.

Sans tomber dans la bichromie la plus tendance actuellement, sachez envisager votre cuisine avec des touches de couleurs flashy mais bien maîtrisées, vous pourrez ainsi compenser certaines faiblesses de la pièce sans travaux excessifs.

Faciliter le nettoyage

Projetez-vous toujours dans le futur lors de la planification de votre cuisine. En effet, commettre une erreur de praticité vous obligera à effectuer des gestes frustrants durant les 20 années à suivre.

Pensez donc à utiliser des matériaux et des surfaces faciles à nettoyer. La cuisine est une pièce que l’on nettoie souvent car on la veut propre en permanence, aussi elle doit être facile à nettoyer.

On évite donc les textures rugueuses qui piègent la graisse, les surfaces fragiles qui ne supportent pas les détergents et les peintures qui conservent automatiquement les traces de doigts.

Faciliter le nettoyage

Prévoir le recyclage

Enfin, soyez malin, pensez au recyclage. Dans les années qui viennent le recyclage sera de plus en plus présent dans nos maisons, jusqu’à devenir obligatoire. On aura donc besoin de plus de poubelles, de préférence dans la cuisine.

Il est donc sage de penser à dédier un meuble bas au recyclage. Ce meuble pourra recevoir des bacs prévus à cet effet et évitera d’encombrer le sol avec un grand nombre de poubelles spécialisées.