Mention RGE

Les artisans très respectueux de l’environnement sont de plus en plus recherchés par les particuliers. Leurs services sont en effet obligatoires si l’on désire bénéficier des aides de l’état pour financer certains travaux. Du côté professionnel, il est donc très judicieux de suivre des formations et de bénéficier d’un certificat RGE. Il existe certains organismes qui peuvent délivrer ces labels et effectuer les visites de contrôles sur chantier. Si vous êtes un artisan désireux de bénéficier de ces avantages, voici quel est le parcours type pour disposer d’une mention RGE.

Deux types de mentions RGE pour différents professionnels

On ne le sait pas forcément, mais il existe deux types de mentions RGE. La toute première mention RGE date de 2011, tandis que la seconde a été créée en 2013.

La mention RGE Travaux est la plus ancienne. Elle s’adresse aux professionnelles qui réalisent des travaux sur le terrain, de manière physique. Cette certification touche donc principalement aux artisans réalisant des installations énergie.

En 2013, sous la demande des acteurs du domaine, les pouvoirs publics ont créé la mention RGE Études. Ces certificats s’adressent aux professionnels intervenant en amont des précédents. Ce sera très généralement les bureaux d’études, les architectes et même les maîtres d’œuvre. Ces derniers pourront donc préparer la planification technique d’un projet sous les restrictions et la qualité de service de la mention RGE.

Sachez que les sous-traitants d’un maître d’œuvre RGE doivent également disposer de la mention RGE pour que l’ensemble du projet puisse bénéficier des avantages afférents.

Existe-t-il une “filière” RGE ?

Devient-on professionnel RGE en suivant des cours à l’école ou en institut d’apprentissage ? Généralement non. La mention RGE est délivrée par des organismes très spécifiques qui ont eux-mêmes spécialistes du domaine.

Il n’est pour l’instant pas encore possible de bénéficier d’une option RGE lors de ses études ou de son apprentissage.

Si vous caressez l’idée de bénéficier de la mention RGE le plus vite possible, il faudra passer par l’un des organismes spécialisés. Il faudra également avoir un peu d’expérience et un peu de pratique, car le certificat RGE n’est validé que si le professionnel a réalisé au moins 2 chantiers de la discipline visée au cours des 4 dernières années.

Qui forme à la mention RGE et délivre les certificats ?

Si les écoles ne forment pas directement au label RGE, c’est tout simplement que d’autres organismes sont plus qualifiés et peuvent réaliser un travail plus poussé et une inspection plus méticuleuse.

Les organismes en charge des formations sont généralement des organismes spécialisés dans le contrôle qualité des chantiers. Il existe parmi ces instituts de très grands noms que l’on reconnaît du premier coup d’œil comme des garants d’une excellente qualité.

Qui forme à la mention RGE et délivre les certificats

La formation nécessaire est généralement nommée FEEBat RENOVE V1 et fait partie d’une formation plus large et un peu plus longue que l’on peut choisir de suivre également ou non.

Pour achever cette formation, il faudra sacrifier 3 jours pleins, avec un examen QCM lors du dernier jour. Dans la très large majorité des cas, les frais liés à cette formation sont situés entre 600€ et 700€ HT, selon les organismes.

Sachez en outre que la formation étendue s’étale sur 9 jours, coûte un peu plus cher, mais permet de réaliser une mise à niveau professionnelle très judicieuse pour mieux manipuler les techniques et matériaux modernes.

Quelques exemples d’organismes RGE Travaux

Les organismes pouvant délivrer la mention RGE Travaux sont relativement nombreux et sont également ceux qui proposent d’autres formations des métiers du bâtiment et des labels qualité très connus.

Si le cœur vous en dit, ces organismes pourront vous proposer d’autres formations et des labels supplémentaires pour hisser votre entreprise vers la plus haute qualité possible.

Voici quelques exemples d’organismes qui ont forcément des locaux près de chez vous.

  • Qualibat
  • Certibat
  • Cequami
  • RGE Eco Artisan
  • Qualifelec
  • Qualit’enr
  • Les RGE Pro de la performance énergétique

Notez enfin que la majorité de ces organismes peuvent vous proposer des compléments à la mention RGE, par le biais de labels écologiques ou énergétiques plus poussés.

Quelques exemples d’organismes RGE Études

Si vous êtes un bureau d’étude, un architecte ou un maître d’œuvre, sachez que vous avez tout à gagner à disposer d’une mention RGE. Vous pourrez en effet proposer des facilités de financement à vos clients, tout en produisant des bâtiments à empreinte écologique très réduite, un argument de vente certain.

Quelques exemples d’organismes RGE Études

Pour disposer de la mention RGE Etudes, il faudra vous tourner vers les organismes indépendants suivants :

  • Opqtecc
  • I.Cert
  • Certivea
  • Opqibi

Les formations RGE disponibles au niveau études sont plus nombreuses et plus coûteuses que leurs contreparties travaux. Elles donnent cependant accès des projets beaucoup plus pointus et à des la capacité de réaliser des audits énergie.