CEE, Prime Energie, Prime Eco Energie : Quelles différences

Les Primes Énergie sont un monde complexe dans lequel il n’est pas toujours évident de trouver le bon chemin. Entre les initiatives CEE, les primes et les coups de pouce, le sujet est nébuleux, d’autant plus que chaque acteur du domaine utilise ses propres acronymes et noms pour qualifier des choses très similaires, voire identiques.

Nous vous proposons un tour d’horizon des différentes possibilités qui existent, avec leurs définitions et leurs spécificités. Vous pourrez ainsi bien choisir vos Primes Énergie et utiliser vos CEE à bon escient.

La Prime Énergie : Une aide toujours d’actualité ?

La Prime Énergie est une aide indirecte au financement de travaux destinés à réduire l’empreinte énergétique de la France.

On pourrait penser que les aides de ce genre sont réduites progressivement pour faire face à un budget national de plus en plus réduit.

Il n’en est rien, car les différentes Primes Énergie ne sont pas des aides à proprement parler. Le fonctionnement de ces primes dépasse largement le simple cadre de l’aide aux travaux. Il s’agit en réalité d’un marché très compliqué, très lucratif, qui a été forcé par le Protocole de Kyoto dès son application en 2005.

La Prime Énergie : Une aide toujours d’actualité

Les Primes Énergie sont donc toujours valables et le resteront durant plusieurs années encore, car elles sont, en France, le moyen le plus efficace pour faire baisser la consommation d’énergie et l’émission de gaz à effet de serre.

Que sont exactement les CEE ?

Pour bien comprendre ce qu’est une Prime Énergie, il faut en premier définir ce que sont les CEE. Les Certificats Économie d’Énergie sont des certificats que l’on peut obtenir lorsqu’on engage des travaux qui permettent de réaliser une certaine économie d’énergie.

Un simple calcul en fonction des travaux engagés permet de déterminer combien de CEE le projet peut engendrer. Les CEE peuvent être accumulés, mais vous ne pouvez pas forcément en faire grand-chose. Sauf à engager des travaux concernant de très grosses installations énergétiques, un particulier ne peut pas revendre ses CEE.

C’est à ce niveau qu’interviennent les Primes Energies. Les acteurs du domaine peuvent, eux, vous racheter vos CEE sans aucun problème.

On appelle “acteurs du marché” toutes les entreprises qui produisent, vendent, ou manipulent de l’énergie. Ces entreprises sont forcées par le gouvernement de respecter un certain plafond de consommation d’énergie, sous peine de lourde taxation.

Pour éviter de payer ces taxes, les ”acteurs du marché” peuvent racheter des CEE afin de prouver qu’ils détiennent des certificats prouvant une économie d’énergie. Cette preuve, qui est en réalité une économie d’énergie indirecte est validée par le gouvernement et les taxes sont levées.

Prime Énergie, Prime Éco Énergie : Qu’est-ce que c’est ?

Il existe des dizaines, peut-être même des centaines de différentes Primes Energie, qui sont en réalité la seule et même chose. Elles portent des noms et des acronymes différents, car elles sont émises par différents acteurs du marché, mais reflètent la même pratique.

Ces primes sont la compensation que vous recevez en échange de la cession de vos CEE. La prime que vous choisissez sera plus ou moins élevée par rapport à un même nombre de CEE, pour des raisons de loi du marché.

Prime Energie, Prime Eco Energie : Qu’est-ce que c’est

Sachez, pour l’instant, que toutes les Primes Énergie sont issues du même processus et qu’elles correspondent toutes à la même chose. La seule différence réelle qui peut exister est le montant de la prime par rapport au nombre de CEE.

Quelles sont donc les différences entre CEE et Prime Énergie ?

Les Certificats Économie d’Énergie, Prime Energie 2018 (ou Prime Eco Energie), sont des choses différentes, mais très proches.

En effet, les CEE sont la cause qui permet de donner accès à la Prime Énergie. En retour, la Prime Énergie est la conséquence de l’utilisation des CEE. Sachez que vous n’êtes absolument pas tenu d’utiliser vos CEE et vous pouvez très bien les laisser dormir sans rien en faire du tout.

L’autre différence entre CEE et Prime Eco Energie est le fait que les CEE sont des documents (même virtuels) officiels délivrés par les pouvoirs publics, alors que les primes sont les initiatives particulières d’entreprises n’ayant rien de publiques. Aussi, même si le processus découle d’un encouragement officiel, les primes ne sont pas des aides financières débloquées par le gouvernement.

Primes Énergie : des différences entre les enseignes ?

Puisque les Primes Énergie sont issues de sociétés privées, leur valeur, le montant que vous pouvez percevoir, est très différent d’un acteur à l’autre.

En effet, les CEE sont traités et manipulés comme des actions boursières, leur prix varie donc constamment et l’état ne peut pas intervenir pour réguler ou fixer ces prix.

Il en résulte donc que chaque entreprise proposant le rachat de CEE est en droit de pratiquer le tarif qu’elle choisit. C’est pour cette raison que vous pouvez remarquer un nombre important de Primes Énergie à des tarifs très différents.

Primes Énergie : des différences entre les enseignes

Si dans la majorité des cas les différences sont relativement faibles, il existe cependant des écarts que l’on doit éviter ou négocier au mieux de manière à rentabiliser ses CEE au maximum. Il n’existe malheureusement pas de cours officiel des CEE, à la manière de la bourse, aussi prévoir les hausses et les baisses du marché n’est pas forcément toujours possible.

Comment bien choisir sa Prime Énergie ?

Si vous constatez des Primes Énergie différentes, cela signifie que vous pouvez, avec plus ou moins de facilité, rechercher la meilleure offre et attendre que le marché soit à son moment le plus favorable pour faire jouer vos CEE.

Nous vous recommandons donc de ne pas échanger vos CEE à toute vitesse. Prenez le temps de comparer les différentes offres et surtout vérifiez toujours de quelle manière le montant de la Prime vous sera versé. Par exemple, certaines chaînes de supermarchés ont des intérêts dans l’énergie et peuvent donc proposer le rachat des CEE à travers des Primes Énergie, soit par virement, soit par bons d’achat dans leurs magasins.

Nous recommandons toujours de privilégier les Primes Énergie offrant un virement bancaire ou un paiement par chèque, de manière à profiter au mieux du montant de la Prime, et pourquoi pas, de le réinvestir dans de nouveaux travaux.