Le prêt Éco-PTZ : Un financement pour vos travaux

On entend beaucoup parler de l’Éco PTZ actuellement. On se doute qu’il s’agit d’un prêt à taux zéro, ou au moins à taux très favorable, mais on ne sait pas forcément tout ce qui se cache derrière cette formulation très abrégée.

Nous avons décidé de vous proposer une explication généraliste et simple de ce qu’est le prêt Éco PTZ. Vous saurez ainsi si vos recherches doivent continuer, ou si ce financement n’est pas fait pour vous.

Éco PTZ : Qu’est-ce que c’est ?

Le nom complet du prêt Éco PTZ est éco-prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, le prêt ECO PTZ est un prêt orienté vers les travaux de rénovation proposant des intérêts nuls.

Le taux d’intérêt à 0% est l’atout principal de ce financement. C’est d’ailleurs sa raison d’être et ce qui permet aux pouvoirs publics d’aider certains propriétaires à effectuer certains travaux.

Dans la mesure où le prêt Éco PTZ ne propose pas de subventionner des travaux, mais plutôt d’offrir un financement allégé, les formalités sont relativement plus simples que celles des autres aides.

Ce prêt est destiné à favoriser le financement des travaux liés à l’énergie. Comme beaucoup d’autres aides, le but est très clairement de diminuer l’empreinte carbone en motivant les propriétaires à effecteur des travaux en ce sens.

Le prêt Éco PTZ est-il toujours d’actualité ?

Avec la valse des gouvernements et des règlements, tant au niveau national qu’international, les aides accordées au monde du bâtiment changent fréquemment.

Il existe d’autres aides que l’on voit se transformer au fil des années et qui finissent souvent par disparaître.

L’Éco PTZ reste toujours d’actualité. Ce type de financement n’est en effet pas vraiment coûteux pour le gouvernement. Il lui permet d’ailleurs de travailler sur le respect des accords environnementaux internationaux.

On ne connaît actuellement pas de mise en danger de l’Éco PTZ et on estime qu’il sera reconduit pour les années à venir.

Quels sont les travaux éligibles à l’Éco PTZ ?

Le vif du sujet est bien entendu de définir quels sont les travaux éligibles au prêt Éco PTZ.

Tous les travaux ne sont en effet pas éligibles à ce financement et il faudra montrer patte blanche avant de pouvoir en bénéficier.

Les travaux concernés sont principalement ceux liés à l’isolation, aux fenêtres, aux modes de chauffages, aux équipements sanitaires et à l’assainissement.

Les travaux devront logiquement améliorer les performances énergétiques du logement et pourront faire l’objet d’une étude thermique.

Quels sont les travaux éligibles à l’Éco PTZ

L’énorme avantage de l’Éco PTZ est d’adresser tant aux rénovations qu’aux constructions neuves. Par exemple, l’extension de maison que vous désirez réaliser pourra, si elle entre dans les critères, être financée par un prêt de ce type.

Prêt à taux zéro : Qu’est-ce qu’un bouquet de travaux ?

Lorsqu’on évoque le prêt Éco PTZ, on entend parfois parler de bouquet de travaux. Le bouquet de travaux désigne un groupe de travaux différents regroupés sous un seul projet donnant lieu à un Éco PTZ. Les travaux composant les projets doivent eux-mêmes être indépendamment éligibles à l’aide et doivent, ensemble, aller dans le sens d’une amélioration des performances énergétiques de la maison.

Les travaux annexes induits par les travaux principaux, comme les finitions, sont également intégrés au prêt à taux zéro, car sans eux-mêmes améliorer le bilan énergétique, ils permettent d’aller dans ce sens.

A qui s’adresse le prêt Éco PTZ ?

Le prêt Éco PTZ n’est pas une aide motivée par un niveau de ressources. Ce financement est donc accessible à tous les particuliers dont les travaux sont éligibles.

A qui s’adresse le prêt Éco PTZ

Les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs et les copropriétaires pourront avoir accès à l’Éco PTZ. Aucun barème de revenu n’interviendra pour déterminer si le prêt leur est accordé ou non.

Si vous n’êtes pas éligible aux autres aides, comme celles de l’ANAH, vous pourrez tout à fait bénéficier des avantages du prêt Éco PTZ.

Comment se déroule le financement de l’Éco PTZ ?

Si l’initiative de l’Éco PTZ est issue des pouvoirs publics, ce n’est pas une administration qui vous accordera le prêt ou qui débloquera les fonds.

L’état a établi des conventions avec de très nombreuses banques, qui sont, elles, chargées de gérer le prêt dans la pratique.

On montera donc son projet auprès de sa banque qui analysera votre situation financière et décidera de votre solvabilité, comme pour tout autre prêt. Depuis peu, ce sont les artisans réalisant les travaux qui attestent de l’éligibilité ou non du projet à l’Éco PTZ. Les artisans certifient sur l’honneur de la nature des travaux et les banques répercutent cette information sur leur prêt et virent les fonds comme pour n’importe quel autre prêt.

Si les artisans effectuent une déclaration erronée, ils seront soumis à une amende et le particulier aura également des problèmes, aussi on constate dans la pratique que les règlements sont généralement bien respectés.