Eco PTZ : Quelles sont les conditions d'éligibilité

Si vous êtes intéressé par l’Éco PTZ, vous cherchez très certainement à comprendre quelles en sont les conditions d’attribution. Le sujet est parfois relativement nébuleux et il est donc impératif d’éclaircir le processus.

Votre projet peut bénéficier de cette aide si le dossier est bien monté et les éléments bien choisis. Nous vous disons donc tout sur les conditions de l’Éco PTZ.

L’Éco PTZ : des conditions financières ou techniques ?

L’Éco PTZ est un prêt permettant de financer des travaux ou des constructions dans une maison ou un appartement. On pourrait s’attendre à ce que cette au financement soit conditionnée par des plafonds de revenus relativement bas, de manière à favoriser les foyers à revenus modestes.

Il n’en est rien, les conditions de l’Éco PTZ ne sont absolument pas économiques. Riche ou pauvre, tout le monde peut soumettre son projet à ce prêt. De la même manière, le montant du prêt ou la facilité avec laquelle il est accordé ne sont jamais liés à des considérations sur la situation financière de l’emprunteur. Si vous souhaitez effectuer une demande de prêt, il est possible de passer via un simulateur de prêt immobilier en ligne.

Les travaux actuellement éligibles à l’Éco PTZ

Les conditions de l’Éco PTZ sont plutôt d’ordre technique. En effet, tous les travaux ne permettent pas de prétendre à ce prêt. Le but de l’Éco PTZ étant d’améliorer l’empreinte écologique sur le territoire français, il est logique que cette aide ne concerne que les travaux permettant une amélioration énergétique.

Les travaux que vous pouvez associer à ce prêt sont principalement des travaux d’isolation, de chauffage, de production d’électricité autonome et d’assainissement. Que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, il est impératif que les performances énergétiques après les travaux affichent un niveau supérieur à une moyenne calculée spécialement pour chaque région.

Les travaux actuellement éligibles à l’Éco PTZ

Le plus souvent les travaux concernés sont réalisés en bouquets, c’est-à-dire un projet regroupant plusieurs travaux différents. Ce pourra par exemple être la pose d’une isolation par l’extérieur et le changement des fenêtres.

Les travaux doivent de surcroît être réalisés par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui sera d’ailleurs chargé d’évaluer si les travaux rentrent ou non dans les conditions de l’Éco PTZ.

Voici quelques, exemples de travaux que vous pouvez réaliser grâce à l’Éco PTZ :

L’Éco PTZ dispose-t-il d’un plafond de financement ?

Si l’Éco PTZ n’est pas soumis à des considérations de revenus, il dispose d’un financement limité, pour tout le monde. Actuellement on divise le financement des bouquets 2 travaux et ceux des bouquets 3 travaux et plus.

Les bouquets 2 travaux peuvent prétendre à un Éco PTZ d’un montant maximal de 20 000€.

Les bouquets 3 travaux et plus ont un financement limité à 30 000€, de la même manière que les projets plus généraux de “performance énergétique globale”.

Il est également possible de fiancer des travaux simples (aussi nommés “actions”) pour un montant maximal de 10 000€.

En parallèle aux actions ou aux bouquets, on peut de surcroît rajouter 10 000€ si on réalise des travaux liés à l’assainissement.

L’Éco PTZ doit être remboursé sous une période de 10 ans qui peut être étendue, dans certains cas, à 15 ans.

Peut-on enchaîner les prêts à taux zéro ?

Jusqu’à très récemment, on ne pouvait pas enchaîner les Éco PTZ, on pouvait utiliser cette opportunité une seule et unique fois.

Depuis 2016 les pouvoirs publics ont allégé cette limitation. Il est désormais possible de souscrire à un Éco PTZ complémentaire. Les conditions de cet Éco PTZ impliquent d’avoir déjà remboursé le premier prêt. D’autre part ce nouveau prêt doit intervenir au maximum 3 ans après le premier. Il ne peut pas proposer plus de 1 000€ par travaux et son montant additionné à celui du précédent prêt ne peut pas dépasser 30 000€

Le saviez-vous ?

Les conditions de l’Éco PTZ sont très favorables au cumul des aides. Il sera donc tout fait possible de cumuler Éco PTZ, CITE toutes les aides de l’ANAH, ou les primes énergies diverses et variées. Au final, avec un peu de recherches vous pouvez très largement réduire le coût total de vos travaux, ou pour le moins, disposer d’un financement très avantageux.