Des intérêts nuls pour vos travaux avec l'éco PTZ

L’une des aides aux travaux les plus prisées des Français est le prêt à 0%. ce type d’aide, à ne pas confondre avec l’emprunt immobilier à 0%, permet de réaliser des travaux d’ampleur sans pour autant devoir prendre en compte des taux d’intérêt lourds dans son budget. Il s’agit donc d’une aubaine pour ceux qui ont du mal à boucler leur budget rénovation.

Si vous vous engagez dans ce processus, sachez que cette initiative poussée en avant par le gouvernement est facile à obtenir, pour peu que le dossier soit bien préparé. Même si les démarches sont sans cesse simplifiées, elles peuvent intimider, surtout si l’on n’a pas l’habitude de construire des dossiers financiers. Pour vous aider dans votre démarche, nous vous proposons un dossier complet sur l’éco PTZ, le prêt très favorable qui sera votre partenaire travaux préféré.

Comprendre le prêt Éco PTZ

L’éco PTZ est principalement un financement bancaire destiné exclusivement aux travaux du bâtiment. En cette qualité, il n’est absolument pas possible d’utiliser un éco PTZ pour acheter une maison ou en faire construire une neuve, même si elle représente le paradigme de l’écologie appliquée au bâtiment.

Vous ne pourrez utiliser votre éco PTZ que pour réaliser certains travaux, qui devront permettre une baisse de votre consommation d’énergie.

De tels buts ne sont pas anodins et dérivent de la raison d’être unique de ce prêt. Il faut donc, pour bien comprendre à quoi vous faites face, maîtriser l’historique de ce dispositif financier. Vous pourrez ainsi mieux paramétrer et régler finement vos travaux.

L’Éco PTZ : Un procédé ancien

L’éco PTZ est récemment poussé en avant par les pouvoirs publics, pourtant, il ne faudrait pas croire qu’il s’agisse d’un procédé tout neuf.

En effet, l’éco PTZ a été créé en 2009 et a largement vécu dans une indifférence relative. Les particuliers ne sont parvenus à maîtriser cet outil très intéressant que tardivement.

Les raisons de cette latence sont multiples et difficiles à cerner, mais on met volontiers en exergue le manque d’enthousiasme des gouvernements successifs depuis 2009, la timidité des banques partenaires à proposer ce prêt à leurs clients et aussi la passivité des consommateurs pour qui il est plus direct et simple de demander un prêt traditionnel.

Ces années d’incertitude ont en revanche données de la maturité à l’éco PTZ, qui est désormais un prêt très performant, dont tous les éléments sont parfaitement maîtrisés par les pouvoirs publics et les banques partenaires.

Pourquoi l’Éco PTZ ?

Il faut également comprendre pourquoi l’éco PTZ a été créé pour bien déterminer quels sont ses objectifs et les possibilités qu’il offre.

Les Grenelles de l’environnement de la fin des années 2000 ont abouti, entre autres, à la création de l’éco PTZ.

Il était en effet important de trouver des solutions pour fluidifier la réduction de la consommation d’énergie des Français. L’éco PTZ est l’une de ces mesures, car il donne accès à des travaux d’importance à un panel de particuliers très large.

Sans l’éco PTZ, de nombreux Français n’auraient pas eu accès au financement de leur rénovation énergétique.

Les buts de l’éco PTZ sont donc relativement directs et appellent également une simplicité similaire des travaux associés. Il n’est en effet pas nécessaire de monter un dossier très compliqué pour bénéficier de ce prêt. C’est pourtant de cette fausse image qu’il pâtit toujours.

Obtenir votre Éco PTZ : C’est facile

L’éco PTZ n’est pas terriblement compliqué à obtenir pour un particulier qui s’adresse à la bonne banque. Ce sera peut-être là le plus difficile trouver le partenaire bancaire proposant ce prêt sans faire de difficultés.

Les pouvoirs publics ont heureusement décidé de promouvoir l’éco PTZ encore plus fortement et la liste des organismes partenaires devrait donc s’étoffer largement.

Pour bénéficier d’un éco PTZ, vous devrez toutefois monter un dossier pour prouver le bien-fondé écologique de votre projet de rénovation. Rassurez-vous, la création de ce dossier n’est pas d’une grande complexité, une fois les restrictions maîtrisées, vous n’aurez plus aucune difficulté.

L’Éco PTZ : Quelles restrictions

Il existe quelques restrictions communes à toutes les demandes d’éco PTZ. Peu importe la nature de votre projet, vous y serez soumis, comme tout le monde.

En tout premier lieu, le bâtiment concerné par les travaux relatifs à la demande de prêt devra avoir été construit avant le 1er janvier 1990. Il s’agit d’une rénovation, aussi, le bâtiment doit-il être suffisamment âgé pour pouvoir être “rénové”.

Ensuite, les travaux doivent exclusivement porter sur une amélioration de la consommation d’énergie. Cela peut-être par le biais d’un changement de production de chaleur, par une meilleure isolation et bien d’autres éléments, jouant leur part dans l’empreinte énergie du logement.

Enfin, les travaux doivent être conduits par une entreprise qualifiée RGE. Cette certification est d’ailleurs la condition sous-jacente à presque toutes les aides de l’état pour favoriser la transition énergétique.

Comment obtenir un Éco PTZ ?

L’éco PTZ est un dispositif financier liant un particulier, l’état et une banque. Il faut donc trouver une banque qui soit partenaire du programme éco PTZ. La liste des organismes partenaires s’allonge un peu plus chaque année, mais il faut toujours effectuer quelques recherches pour trouver un établissement à proximité qui propose cette aide. C’est d’ailleurs l’une des critiques souvent formulées à l’encontre de l’éco PTZ.

La banque qui vous propose ce prêt se chargera de préparer le dossier pour vous. Vous devrez en revanche présenter les documents nécessaires à la composition du dossier. Il s’agit le plus souvent de devis et de justificatifs de l’entreprise RGE qui prendra en charge les travaux.

Un avenir encore plus simple pour l’Éco PTZ

Les pouvoirs publics ont récemment pris la décision de renforcer leur dispositif éco PTZ. Les enjeux climatiques sont de plus en plus pressants, aussi, tous les moyens doivent être utilisés pour favoriser la transition énergétique.

Les démarches pour obtenir un éco PTZ vont être assouplies et clarifiées, de manière à attirer les particuliers les plus frileux.

D’autre part, le nombre d’organismes partenaires devrait également être augmenté de manière à couvrir le territoire le plus efficacement possible.

L’avenir de l’éco PTZ semble sourire aux Français, aussi, il est très judicieux de s’y intéresser prestement de manière à réaliser les travaux qui s’imposent dans un futur très proche.