Qu’est-ce que le CITE

On entend beaucoup parler du CITE depuis quelques années. Derrière cet acronyme se cache une aide aux particuliers propriétaires qui désirent effectuer certains travaux de rénovation dans leur logement. Il s’agit d’une initiative des pouvoirs publics destinée à améliorer le futur.

Le CITE aide en effet les particuliers à financer leurs rénovations énergétiques. Toutes ? Non. Nous vous proposons ici une rapide mise ne perspective de ce qu’est le CITE, de ce qu’il peut vous apporter, de ce qu’il va devenir dans le futur et de ce qu’il ne permet pas. Vous ne savez pas ce qu’est le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique ? Suivez le guide.

Qu’est-ce que le CITE ?

CITE signifie Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique. Il s’agit d’un crédit d’impôt que les pouvoirs publics accordent à certains particuliers lorsqu’ils réalisent des travaux touchant à la rénovation de leur installation énergie.

Attention, toutefois, car le gouvernement ne jette pas son argent par les fenêtres, le CITE ne s’adresse pas à tous les travaux.

Le CITE intervient depuis plusieurs années, car les différentes nations ont signé des accords sur l’environnement et sur la limitation de l’impact humain sur le climat. Ces accords engagent les pays à réduire leurs empreintes sur la planète de plusieurs manières. L’une de ces manières est tout simplement d’aider les propriétaires particuliers à installer des équipements plus écologiques et moins énergivores.

Le CITE favorise donc l’installation d’équipements modernes et permet à de nombreux propriétaires de pouvoir envisager des travaux plus onéreux sans pour autant devoir payer le prix fort.

Comment fonctionne le CITE ?

Le fonctionnement primaire du CITE est très simple, il s’agit d’encourager les particuliers à effectuer des travaux en promettant un abattement d’impôts d’un pourcentage déterminé par le type de projet engagé.

On serait tenté de croire que le CITE n’est une aubaine que pour ceux qui sont imposables, mais absolument pas. Le CITE peut dans certains cas être accordé à des propriétaires non imposables. Le montant de crédit d’impôt sera tout simplement versé sur le compte bancaire du propriétaire non imposable.

Si sur le papier le CITE paraît être un cadeau venu des cieux, dans la réalité, les choses sont plus pragmatiques.

Comment fonctionne le CITE

En premier lieu, il est indispensable de prévoir des travaux qui entrent dans les cadres du CITE, puis il faut monter un dossier béton, et enfin, il faut toujours espérer que le gouvernement ne change pas les règles du CITE au 1er janvier suivant. Le gouvernement est en effet le seul à décider de ce que contient le CITE et de la manière dont il évoluera dans le futur proche.

Le CITE est-il dépendant des revenus ?

Contrairement à ce que l’on imagine, le CITE s’adresse à tout le monde, sans aucune distinction de revenus. On peut donc tout à fait déposer un dossier même si on est dans une situation financière très confortable.

Si vous vous demandez ce qu’est le CITE sachez que vous aurez tout de même certains critères à satisfaire.

Le CITE est-il dépendant des revenus

Il faudra en premier lieu que les travaux concernent votre logement principal, les maisons secondaires sont en effet écartées de cette aide.

D’autre part et bien logiquement, il est impératif d’être fiscalement domicilié en France.

Tous les travaux sont-ils éligibles au CITE ?

Qu’est-ce que le CITE implique au niveau des travaux ? Une question qui revient très souvent par ceux qui désirent en profiter.

Il faut en règle générale que les travaux touchent de près ou de loin à l’énergie. On pense évidemment aux systèmes de chauffage, qui eux impactent directement la consommation d’énergie. Cependant le CITE prend également en compte l’isolation ou les fenêtres, qui sont des éléments jouant indirectement sur la consommation d’énergie.

Tous les travaux sont-ils éligibles au CITE

Enfin, gardez toujours à l’esprit que les travaux éligibles au CITE doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Qu’adviendra-il du CITE après 2018 ?

Le CITE a profondément changé en 2018. En effet, le plafond des remboursements a été largement rabaissé, de 30% à seulement 15%. Il reste toujours une aide très appréciable qui permet de réduire le coût de ses travaux ou d’envisager des équipements plus qualitatif.

Dans le futur proche les choses risquent encore de bouger avec le potentiel remplacement du CITE par une aide financée par d’autres canaux.

Sachez que tous les devis acceptés lorsque le CITE est en vigueur ne seront pas engagés par des changements ultérieurs du règlement du CITE.