Prêt CAF travaux

Les aides pour la rénovation énergétique peuvent prendre des formes très différentes. On peut par exemple en bénéficier, entre autres, grâce à une initiative de la CAF destinée à faciliter l’accès au prêt financier pour les moins fortunés.

Si le prêt de la CAF concerne les rénovations énergétiques, il concerne également de nombreux autres travaux. Pour vous aider à profiter au mieux de cette opportunité, nous vous proposons un dossier consacré au prêt de la CAF pour vos travaux.

Le prêt de la CAF pour les travaux : Qu’est-ce que c’est ?

Autant briser une idée reçue immédiatement, le prêt de la CAF pour les travaux n’est pas un prêt à 0%. Il s’agit d’un prêt, avec des intérêts bas certes, mais avec des intérêts tout de même. Les intérêts pratiqués par la CAF sont actuellement de 1%, ce qui est effectivement très bas.

Le prêt est orienté vers les foyers ayant de petits revenus et donc pas forcément accès aux prêts des banques classiques. Si aucune condition de ressources n’existe officiellement, on constate que la CAF donne priorité, logiquement, aux petits revenus.

Grâce au prêt de la CAF pour les travaux, vous pourrez réaliser de nombreux projets et moderniser votre logement à moindres frais.

Qui peut bénéficier du prêt de la CAF pour ses travaux ?

Pour bénéficier du prêt de la CAF il faut bénéficier d’au moins une prestation familiale de la CAF et résider en France.

Notez que la CAF exclue de ce programme ceux qui bénéficient uniquement de l’APL, de l’ALS, de l’AAH et du RSA (sauf majoré).

Si vous rentrez dans cette grille de profils, vous avez toutes vos chances d’avoir accès au prêt de la CAF pour vos travaux.

Il reste cependant à déterminer si votre projet est techniquement éligible à l’offre de la CAF.

Le prêt de la CAF : Les travaux éligibles

Contrairement à d’autres initiatives, la CAF ne met pas son offre au service unique de la rénovation énergétique. Les travaux y étant liés sont effectivement nombreux, mais ils ne sont pas les seuls éligibles.

On pourra donc utiliser ce prêt avantageux de manière à financer des travaux de réparation et d’amélioration, des travaux d’agrandissement, des travaux d’isolation et d’assainissement, et bien entendu des travaux liés à l’énergie.

Comme bien souvent, il faudra attendre l’acceptation du dossier avant de commencer les travaux.

Prêt de la CAF : Quel montant pour ses travaux ?

On estime que le prêt de la CAF pour les travaux peut couvrir jusqu’à 80% des dépenses si vous êtes locataires, avec un maximum de 1 067€.

Si vous êtes propriétaire, en revanche, le montant maximal autorisé pour le prêt de la CAF est plus élevé. Il sera alors de 3 200€.

Le prêt de la CAF pour vos travaux est généralement versé en deux fois. La première moitié vous est généralement versée lorsque tous les papiers sont signés, puis la seconde moitié est virée à la fin des travaux, sur présentation des factures.

Prêt de la CAF : Quel montant pour ses travaux

Notez également que si vous réalisez vous-même les travaux, il faudra disposer des factures de matériels complètes et non pas d’un simple ticket de caisse.

Selon les cas, on peut ajouter à ce prêt de la CAF, le prêt amélioration de l’habitat de l’action sociale. Ce second prêt facilement cumulable permet de disposer d’un montant supplémentaire pouvant aller jusqu’à 4 000€.

Quelles sont les démarches pour bénéficier du prêt de la CAF ?

Pour constituer le dossier du prêt CAF pour travaux, il suffit de télécharger un formulaire, de l’imprimer et de le remplir. On devra lui adjoindre les devis provisoires, un imprimé à faire signer par le propriétaire (si locataire) ou un titre de propriété (si propriétaire) et d’un éventuel permis de construire si besoin est.

Vous pouvez télécharger le formulaire depuis le site de la CAF, sur la partie dévolue à la région à laquelle vous appartenez.

Le remboursement du prêt de CAF : Les règles à respecter

Le remboursement du prêt de la CAF vous engage tout autant que n’importe quel autre prêt.

Si vous êtes locataire, le prêt est généralement étalé sur un maximum de 36 mensualités.

En revanche si vous êtes propriétaire, vous pouvez étaler le prêt sur 48 mensualités, car le montant maximum du prêt est généralement plus élevé.