Comment bénéficier de sa monnaie climatique

Dans le panel des coups de pouce pour les travaux énergétiques, on oublie très souvent de mentionner le compte épargne CO2. Cette possibilité est en effet très discrète et n’a pas bénéficié de toute l’attention des média. Pourtant, ce petit coup de pouce existe depuis 2013 et a même été alors activement soutenu par Michel Rocard. Vous pouvez très facilement ajouter cet élément à votre panoplie d’aides relative à votre consommation énergétique. Nous vous proposons un récapitulatif de ce qu’est le compte épargne CO2, pour faciliter vos démarches.

Comprendre le compte épargne CO2

Le compte épargne CO2 est un montage financier inventé par une jeune start-up brestoise en 2013. Il permet tout simplement de traiter les économies d’énergie comme une commodité.

On trouve donc là un concept très proche de celui du marché de la taxe carbone, mais découlant d’une initiative incitatrice positive. Au lieu de vendre et d’acheter des volumes de pollution, on préfère utiliser des économies d’énergie.

Comprendre le compte épargne CO2

Si l’idée paraît nébuleuse, le fonctionnement, pour le particulier ou l’entreprise décidant de bénéficier du compte épargne CO2 est très simple. Il suffit tout simplement de réaliser des économies d’énergie, qui seront automatiquement converties en une somme d’argent. Cette somme d’argent est placée sur un compte épargne dans ,lequel on peut piocher lorsqu’on en a besoin, avec une liberté d’achat absolument totale.

Ce compte épargne est-il réellement efficace ?

Le compte épargne CO2 n’est pas une idée en l’air qui ne fédère personne. Il existe en effet actuellement des milliers de personnes disposant d’un compte épargne CO2. En raison de démarches très simples, d’une très grande transparence et d’une sécurisation parfaite des transactions, cette aide bénéficie d’une très bonne image auprès de ceux qui l’on testé.

Le compte épargne CO2 fonctionne exactement comme n’importe quel autre compte épargne et propose même l’utilisation d’une MasterCard tout ce qu’il y a de plus normale avec paiement sans contact.

Vous pouvez donc, si vous le souhaitez, utiliser les fonds de votre compte épargne CO2 d’une manière tout à fait banale. Vous pouvez même, si le cœur (et la défiscalisation) vous en dit, reverser le montant de votre compte épargne CO2 à une association.

Comment bénéficier de sa monnaie climatique ?

Comme tout compte épargne, le compte épargne CO2 doit être alimenté, les fonds n’apparaissent pas par miracle.

C’est là le cœur du fonctionnement de cette aide. À chaque fois que vous effectuez des économies d’énergie, un calcul pour établir le volume exact de cette économie est réalisé. Ce volume d’économie est revendu sur une place de marché et vous est donc racheté à un prix supérieur à celui du marché.

En général la tonne de CO2 est rachetée entre 50€ et 65€, mais les objectifs officiels du compte épargne CO2 sont de proposer un prix de la tonne de CO2 de 100€ en 2030. Actuellement, une tonne de CO2 permet de gagner environ 1000 CO2 Coins.

Pour disposer de plus de fonds, il est donc important d’entreprendre des travaux de rénovation, de choisir un véhicule moins polluant, ou tout simplement de privilégier les transports en commun.

L’utilisation d’un compte épargne CO2 : C’est facile

Dans la pratique, le compte épargne CO2 implique la mise en perspective de votre consommation énergétique actuelle. On établira ainsi une estimation de votre consommation qui servira de point de référence pour les calculs suivants.

Chaque année, une nouvelle estimation est réalisée et comparée avec la précédente. SI vous avez, par exemple remplacé votre chaudière par un modèle plus économique, les économies d’énergie liées serviront à alimenter votre compte épargne CO2.

Tout le processus repose sur la présentation détaillée de factures d’énergies et de justificatifs liés à vos véhicules. Les démarches sont en général très rapides et les fonds disponibles ne sont jamais relatifs à votre situation financière, tout le monde peut bénéficier du compte épargne C02 sur un pied d’égalité.

Pour lancer votre compte épargne CO2, il vous suffit de vous inscrire sur le site dédié ou de vous déplacer dans une banque partenaire du projet.

Le compte épargne CO2 est-il cumulable avec d’autres aides ?

Il est tout à fait possible de cumuler vos CO2 Coins avec d’autres aides relatives à la rénovation. Vous pourrez donc toujours bénéficier du CITE, de l’éco PTZ et de toutes les autres aides mises en place par les pouvoirs publics.

Le compte épargne CO2 est-il cumulable avec d’autres aides

D’autre part, les fonds disponibles sur votre compte épargne CO2 peuvent parfaitement vous servir à réaliser d’autres rénovations aidées par le panel d’aides du gouvernement et donc à terme vous rapporter encore plus de fonds.

Si le compte épargne CO2 ne vous rendra objectivement pas riche, il vous permettra de faciliter vos travaux, de bénéficier d’une petite rétribution et de mesurer votre geste pour une planète plus verte.

Le saviez-vous ?

Contrairement aux changements que l’on voit s’enchaîner depuis peu, le compte épargne CO2 n’est pour l’instant pas imposable. Contrairement un livret A dont le taux d’imposition ne cesse de grimper, vous pouvez conserver vos fonds durant des années, sans aucun souci. Vos économies d’énergie sont même valables durant une période de 10 ans, si vous ne souhaitez pas les verser directement sur votre compte épargne CO2.