Aide caisse de retraite pour travaux

Lorsque l’on est à la retraite, les finances diminuent généralement, aussi les aides pour la rénovation énergétique sont les bienvenues. Elles permettent de rénover les équipements importants de son logement sans pour autant devoir chasser un prêt que les banques hésitent à proposer à des retraités.

Pour aider les retraités les plus modestes à ne pas sombrer dans la précarité énergétique, les différentes caisses de retraite débloquent des aides parfois très substantielles. Encore faut-il cependant en avoir conscience et bien comprendre les démarches. Nous vous aidons sur ce point avec un focus sur les aides des caisses de retraite pour vos travaux.

Les aides des caisses de retraite pour vos travaux

Face à la précarisation de nombreux retraités, les caisses de retraite ont pris conscience de l’urgence de la situation. Si les coups de pouce à la consommation interviennent régulièrement pour les retraités, il n’en est pas de même pour la rénovation de l’habitat.

Pourtant, le logement doit évoluer avec l’âge de ses habitants et bien souvent il doit être adapté à une mobilité réduite ou tout simplement rafraîchit et équiper d’installations plus performantes.

Il existe donc des aides des caisses de retraite pour les travaux liés au logement. Ces aides ciblent divers postes qui sont généralement considérés comme des projets nécessaires pour les retraités.

Sans pour autant atteindre des sommets financiers, ces aides sont un petit plus agréable et sont cumulables avec les autres aides disponibles.

Existe-il des limites de ressources pour ces aides ?

Tous les retraités ne peuvent cependant pas avoir accès à ces aides des caisses de retraite pour les travaux. Ces institutions devant jouer avec des budgets très serrés, elles se sont donc réservé le droit de n’ouvrir ces aides qu’aux retraités les moins fortunés.

Il n’existe à ce jour aucun plafond de ressources fixe pour ces aides. En effet, ces limites sont fixées par chaque caisse de retraite. Que vous apparteniez au régime général de la sécurité sociale, au régime agricole, au régime des non-salariés, ou autres, les plafonds de ressources seront différents.

Afin de déterminer exactement où se situe le plafond de ressources pour les aides destinées à vos travaux, nous vous invitons à prendre contact avec votre caisse de retraite qui, elle seule, pourra vous renseigner.

Aides des caisses de retraite pour les travaux : Quelle éligibilité

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez prétendre à ces aides si vos travaux entrent dans le cadre de leurs règlements. La sélection des travaux éligibles représente parfaitement les domaines vers lesquels les retraités orientent leurs travaux.

Sont généralement concernés les élargissements de portes et la pose de barres d’appui, l’installation d’un monte escalier, d’un monte charge ou d’un ascenseur particulier de manière à faciliter l’accès et les déplacements dans le logement, mais également la réfection des revêtements muraux ou de sol.

On retrouve également toute la panoplie des travaux liés à l’amélioration des performances énergétiques d’un logement, que ce soit au niveau de l’isolation que des différents appareillages.

Les travaux doivent enfin concerner la résidence principale et doivent être réalisés au maximum un an après l’attribution de l’aide. Les retraités ayant bénéficié de cette aide doivent également s’engager à occuper le logement concerné pour une période minimale de 5 ans.

Quelles démarches pour les aides des caisses de retraite ?

Obtenir les aides des caisses de retraite pour vos travaux n’est pas forcément très compliqué.

Les démarches peuvent varier légèrement en fonction des différentes caisses de retraites et des différents régimes, mais dans l’ensemble le dossier repose toujours sur la bonne éligibilité des travaux et de la situation et sur le formulaire Cerfa 11375*01. Vous pouvez télécharger ce formulaire, l’imprimer et le remplir, nul besoin de vous déplacer jusqu’à l’agence du PACT la plus proche de chez vous.

Quelles démarches pour les aides des caisses de retraite

Une fois le formulaire rempli, il doit être envoyé au Centre de Protection, d’Amélioration, de Conservation et de Transformation de l’Habitat, le PACT. Votre département ou le cas échéant, votre région, dispose très certainement d’une antenne du PACT qui se chargera d’étudier votre dossier.

Il faudra en outre joindre une copie du dernier avis d’imposition et un justificatif du dernier paiement de tous les revenus déclarés.

Les aides des caisses de retraite ont-elles on montant maximal ?

Le montant maximal des aides des caisses de retraite est un autre point qui semble laissé à la discrétion des caisses de retraite elles-mêmes. Les montants varient en fonction des régimes et des travaux engagés, car on ne touche pas le même montant pour des travaux légers que pour des travaux lourds.

Dans la très grande majorité des cas on constate cependant que le montant maximal pour des travaux de rénovation se situe dans les alentours de 3 500€. Ce montant est également cumulable avec les autres aides de l’état pour la rénovation des logements âgés de plus de 2 ans. Au final, les retraités peuvent bénéficier d’un coup de pouce financier très avantageux.