Subventions de l'ANAH : Quels travaux

On se doute bien que les aides de l’ANAH sont soumises à des types de travaux bien spécifiques. On ne peut pas disposer d’aides financières pour réaliser n’importe quel arrangement, surtout si ce n’est qu’une question esthétique.

Pour éviter les coûts superflus et concentrer les aides des pouvoirs publics sur des problèmes immobiliers d’importance, l’ANAH propose une liste de travaux éligibles à ses subventions. Nous ne pouvons pas ici proposer une liste exhaustive de tous les travaux concernés par l’ANAH, car les configurations sont très complexes et excessivement nombreuses. En revanche, nous pouvons vous exposer les travaux les plus fréquemment pris en compte par les subventions de l’ANAH et préférés des particuliers.

Subventions de l’ANAH : Pour tous les travaux ?

Les subventions de l’ANAH ne peuvent pas engager n’importes quels travaux. En règle générale on considère que tous les travaux d’embellissement, de décoration ou relevants du superflu n’entrent pas en ligne de compte.

Les subventions de l’ANAH ne prendront par exemple pas en compte la vitrification d’un parquet, la pose de stickers muraux, l’installation d’un liner de piscine ou la pose d’un store.

Subventions de l’ANAH : Pour tous les travaux

En revanche, si les travaux supportés par l’ANAH amènent, par exemple, à la destruction d’un parquet, la pose à neuf sera certainement considérée.

Il faut donc prendre en compte les travaux dans une optique plus globale et voir ainsi la généralité de l’opération de rénovation. Dans tous les cas de figure, l’ANAH seule a le dernier mot pour les subventions qu’elle octroie ou non.

Gros œuvre et subventions de l’ANAH

Le gros œuvre est bien entendu pris en compte par les subventions de l’ANAH, mais uniquement dans la mesure où les éléments qui interviennent sont liés à une rénovation et non pas à une construction neuve.

Ces travaux prennent en compte la réparation d’éléments structurels, le changement de toiture, de charpente ou de couverture, l’installation d’un accès, mais également la dépose ou la destruction d’éléments divers.

Gros œuvre et subventions de l’ANAH

L’ANAH considère donc ici que le gros œuvre destiné à assurer la sécurité du bâtiment, l’efficacité technique et l’accès est adapté à recevoir ses subventions.

Voici quelques exemples de travaux qui rentrent dans cette catégorie :

  • Reprise des fondations
  • Renforcement de maçonnerie
  • Rénovation de planchers
  • Réaménagement de volumes intérieurs
  • Installation d’escalier ou assimilés
  • Travaux d’étanchéité
  • Remplacement de toiture, de charpente ou de couverture
  • Ravalement de façade

Isolation : Quels travaux éligibles à l’ANAH ?

Les travaux d’isolation sont bien évidemment une priorité pour l’ANAH, en raison de l’impact énergétique que cela implique.

Si votre isolation pose problème à certains niveaux, les travaux pourront très probablement donner lieu à une subvention de l’ANAH.

On prendra en compte ici l’isolation thermique, l’isolation phonique (selon les cas), les fenêtres ou encore l’isolation sous toiture.

Isolation : Quels travaux éligibles à l’ANAH

N’hésitez donc pas à vous renseigner si vos travaux touchent de près ou de loin au problème de l’isolation.

Voici quelques projets d’isolation qui pourront être sujets aux subventions de l’ANAH :

  • Installation d’une VMC double flux
  • Pose d’une isolation par l’extérieur
  • Isolation de combles perdus
  • Changement des fenêtres
  • Pose d’une isolation de sol ou d’un revêtement de sol isolant
  • Réfection d’une isolation par l’intérieur
  • Retouche de problèmes d’humidité
  • Réalisation d’une étanchéité de toit terrasse

Réseaux, lesquels sont concernés ?

Dans la mesure où l’ANAH se propose de lutter contre les logements dangereux pour leurs occupants, il est logique que les travaux liés aux différents réseaux techniques soient concernés.

En priorité, l’ANAH intervient sur les travaux d’électricité, de plomberie, mais également de gaz et d’assainissement.

Réseaux, lesquels sont concernés

Le but étant là de subventionner les travaux qui permettent de résoudre une situation technique pouvant avoir de graves conséquences. Les travaux d’amélioration d’un réseau électrique en bon état ou de rénovation esthétique d’une salle de bain ne donneront donc logiquement lieu à aucune aide.

Les travaux pouvant être concernés sont :

Améliorer votre énergie grâce à l’ANAH

L’énergie est l’un des gros chantiers de l’ANAH. En effet en ces temps de transition énergétique, les travaux liés à ce domaine permettent de faire baisser les coûts et l’impact sur l’environnement.

Les subventions de l’ANAH sont envisageables en ce qui concerne tous les travaux liés à l’énergie.

Améliorer votre énergie grâce à l’ANAH

Cependant il faudra bien choisir, car l’installation de systèmes neufs, mais d’une technologie ancienne et polluante ne vous apportera aucune aide financière. Il est donc souvent judicieux d’opter pour des équipements plus modernes et plus onéreux, car au final ils vous apporteront un financement supérieur.

L’ANAH peut subventionner les projets qui suivent :

L’ANAH et les travaux spécifiques

Enfin, les subventions de l’ANAH peuvent entrer en ligne de compte pour des missions très spécifiques. Il s’agit le plus souvent d’interventions mettant en jeux des produits dangereux.

Ces travaux sont très souvent onéreux, mais entièrement indispensables, aussi l’ANAH se propose d’en financer une partie de manière à favoriser leur complétion.

L’ANAH et les travaux spécifiques

Ces travaux peuvent comprendre :

  • La dépose de matériaux contenant du plomb (peintures)
  • La dépose et le recyclage de l’amiante
  • La réalisation d’un traitement radon
  • Le traitement préventif ou curatif des insectes xylophages (termites)

Le saviez-vous ?

Il est toujours bon de mentionner que l’ANAH inclue dans ses subventions tous les travaux préparatoires et annexes aux travaux principaux. Il arrive en effet souvent que les tâches à réaliser en périphérie des travaux principaux soient lourdes, complexes et coûteuses.

Ce sera par exemple :

  • L’installation du chantier
  • Un terrassement
  • La pose d’un échafaudage
  • Le nettoyage du chantier en fin de travaux