Aides aux travaux : Quelles possibiltés de subvention

Réaliser des travaux de rénovation est très souvent un moment délicat que l’on doit négocier en souplesse. La partie technique des travaux peut créer des difficultés certaines, mais c’est en amont que la plupart des particuliers connaissent les plus gros obstacles. Toute rénovation demande en effet la préparation d’un budget qui peut parfois très vite enfler vers des sommes importantes. Les équipements sont onéreux et si l’on désire faire installer des solutions performantes, les montants peuvent créer un mur infranchissable.

C’est pour cette raison que les pouvoirs publics ont décidé de s’atteler au problème de la rénovation énergétique du parc immobilier français. Les équipements liés à l’énergie sont en effet les plus onéreux et sont ceux pour lesquels les particuliers les plus modestes ont le plus besoin d’aide.

Dans cette période de transition énergétique les objectifs internationaux sont évidemment centrés sur l’économie d’énergie. Il est donc du ressort des pouvoirs publics de pousser les particuliers, en difficulté ou non, à installer des équipements modernes et plus économiques. Les aides aux travaux énergétiques sont donc de plus en plus nombreuses et permettent vraiment de faire la différence. Voici notre dossier spécial consacré aux aides travaux en tous genres.

ANAH : Les aides travaux pour les plus modestes

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat est une vénérable institution vouée à l’aide aux travaux orientée vers les plus modestes. Depuis les années 1970 l’agence a pour but d’améliorer la qualité de l’habitat français, en le poussant vers les technologies les plus modernes.

De nos jours, l’ANAH s’efforce d’encourager la transition énergétique en mettant en valeur les technologies propres et les énergies renouvelables.

Les aides proposées par l’ANAH ne sont pas négligeables et valent largement l’effort de découvrir leurs règlements et de monter un dossier.

A qui s’adressent les aides de l’ANAH ?

Les aides et subventions de l’ANAH s’adressent principalement aux plus modestes. Les aides sont en effet soumises à des plafonds de ressources qui constituent le premier critère qu’il faut considérer.

Si vos revenus sont inférieurs aux plafonds établis par l’ANAH, vous pourrez bénéficier de substantielles subventions pour vos travaux.

Sachez que plus votre famille est grande, plus les aides pour les travaux débloquées par l’ANAH sont importantes et plus le plafond de ressources est élevé.

Quels sont les avantages des aides de l’ANAH ?

Les aides aux travaux de l’ANAH sont de vraies aides réellement efficaces pour les foyers les plus modestes. Les montants disponibles permettent aux moins fortunés d’accéder à des équipements ou des matériaux modernes, propres et très efficaces sur le long terme.

Grâce à l’ANAH ont peut désormais sortir de la précarité énergétique sans se ruiner et faire un geste pour améliorer l’état de la planète. Une excellente initiative que nous conseillons à tous ceux dont les revenus sont sous les plafonds de ressources.

CITE : Un crédit d’impôt intelligent

Les subventions pour les travaux peuvent également prendre des formes inattendues. C’est le cas du CITE. Cette aide aux travaux énergétiques permet de bénéficier d’une réduction de ses impôts.

Le CITE est une initiative très efficace du gouvernement, qui s’efforce continuellement de la mettre en évidence auprès des particuliers.

Contrairement à beaucoup de rumeurs récentes, le CITE est maintenu pour les années à venir, aussi vous pouvez envisager cette option très sereinement. Notre guide détaillé répondra à toutes vos questions sur le sujet.

Le CITE, une aide ouverte à tous

Le CITE est une aide aux travaux ouverte à tous, sans aucune distinction de revenus ou de patrimoine.

Pourtant, cette subvention pour les travaux prenant la forme d’une réduction d’impôts, on pourrait penser qu’elle ne s’adresse qu’à ceux qui sont imposables.

Il n’en est rien, car les pouvoirs publics ont pris la décision de l’ouvrir à tous les foyers fiscaux. Ceux qui ne sont pas imposables reçoivent un montant par virement bancaire.

Le CITE est donc plus que jamais une subvention pour les travaux efficace et très avantageuse pour les Français.

Pourquoi opter pour le CITE ?

Il faudrait plutôt se demander pourquoi ne pas opter pour le CITE tant cette aide pour les travaux est efficace.

Le CITE est cumulable avec toutes les autres aides et subventions et permet de réduire encore plus la facture d’un projet énergétique.

Les démarches sont relativement simples, car elles ne consistent qu’en quelques cases à remplir sur la déclaration de revenus et en la conservation des justificatifs relatifs aux travaux engagés.

Éco PTZ : Un prêt avantageux

Nous avons tous entendu parler des prêts à taux zéro. Cependant il s’agit le plus souvent d’aides et de subventions temporaires pour la construction, de manière à dynamiser le secteur du bâtiment.

L’Éco PTZ, plus discret, est en revanche une aide permanente destinée à aider les particuliers à accéder à un prêt pour la réalisation d’une rénovation énergétique.

Le but de l’Éco PTZ est de permettre aux particuliers de s’offrir un équipement plus onéreux et plus performant, ou tout simplement de donner accès à des appareils modernes aux plus modestes.

Bénéficier du prêt Éco PTZ, c’est facile

L’Éco PTZ est très facile à obtenir si on parvient à se mettre en contact avec un établissement bancaire partenaire. Toutes les banques ne font pas partie de l’opération, aussi il faudra sans doute accepter d’utiliser un prêt qui ne provient pas de votre banque personnelle.

Les travaux concernés par l’Éco PTZ sont tous liés à l’énergie, il faut donc bien planifier votre rénovation de manière à mettre l’accent principalement sur les équipements liés à ce domaine.

Quels atouts pour l’Éco PTZ ?

L’Éco PTZ est en voie de modernisation et les pouvoirs publics ont décidé d’en faire une meilleure publicité. Les particuliers n’ont en effet pas utilisé cette aide pour les travaux d’une manière suffisante, principalement en raison d’un manque de visibilité.

L’Éco PTZ vous offrira la possibilité d’un prêt très classique avec des intérêts nuls et sans aucune contrepartie au niveau des remboursements ou des conditions. Dans la mesure où l’énergie est concernée, vous devriez avoir accès à ce type de prêt.

Prime Énergie : Tirer profit de ses travaux

Une rénovation énergétique de qualité permet le plus souvent de réaliser des économies de consommation. On peut toutefois aller plus loin et bénéficier d’une prime sur ces économies, et ce avant même de faire réaliser les travaux.

Comment est-ce possible ? Grâce à la Prime Énergie.

La Prime Énergie est une initiative récente du gouvernement qui a ouvert le marché des économies d’énergie à certains intermédiaires. Si vous ne savez pas comment ça fonctionne, pas de panique, nous éclairons votre lanterne.

Une aide travaux supplémentaire

La prime Énergie peut intervenir par-dessus les autres aides et subventions, sans aucune considération pour vos revenus ou votre situation financière.

Il s’agit tout simplement de déterminer l’économie d’énergie que votre rénovation permet et de la mettre en rapport avec une valeur financière.

Si le fonctionnement vous paraît nébuleux, c’est normal, car la Prime Énergie repose sur un principe étrange : la vente d’une économie d’énergie.

Notre dossier détaillé vous donnera toutes les clés pour comprendre le système de la Prime Énergie.

De bons arguments pour la Prime Énergie

La Prime Énergie a de beaux jours devant elle, car le gouvernement a fixé des objectifs encore plus élevés pour l’avenir. Cela se traduit pour les particuliers par une valeur de l’économie d’énergie à la hausse.

Vous pouvez donc bénéficier d’une Prime Energie pour vos projets de rénovation énergétique, mais également pour l’achat d’un panel très large d’autres équipements. N’hésitez pas, l’offre des Primes Énergie est très intéressante.

TVA 5,5% : Le geste de l’état pour l’aide aux travaux

Quoi de mieux pour favoriser l’installation d’équipements modernes que d’en réduire tout simplement le prix initial ?

Si les professionnels ne peuvent bien souvent pas se permettre de baisser leurs marges, l’état, lui, peut se l’autoriser.

Il s’agit pour les pouvoirs publics de prélever moins de TVA sur certains projets de travaux. Cette TVA réduite est donc une aide aux travaux directe qui permet de soulager un très grand nombre de particuliers chaque année.

Pourquoi un taux de TVA réduit ?

La TVA normale est à un taux de 20%. Cela signifie que chaque achat ou transaction voit sa valeur augmentée de 20%. Cette majoration part directement dans les caisses de l’état. Ce dernier accepte donc dans certains cas de recevoir moins de taxes de manière à régler un problème d’importance pour la société.

Ici il s’agit de réduire les problèmes environnementaux, qui deviennent très pressants. Cette aide très intéressante est disponible pour les particuliers qui font réaliser des travaux touchant à leur consommation énergétique.

La TVA à 5,5%, est-ce facile à obtenir ?

Pour ne rien gâcher, la TVA à 5,5% est très facile à obtenir. Il faut faire réaliser les bons travaux par un professionnel disposant de la certification RGE.

L’artisan pourra ainsi prendre en compte une TVA de 5,5% au lieu de 10% ou 20% sur le prix final du devis.

Vous n’aurez aucun dossier à préparer pour bénéficier de cette TVA à taux réduit. Il faudra tout simplement conserver les factures et justificatifs liés aux travaux de rénovation.

D’autres aides travaux pour vos projets

Pour atteindre les buts écologiques décidés à l’international, la France a besoin d’encore plus d’initiatives encourageant les particuliers à effectuer des travaux. Il existe donc d’autres aides pour les travaux que le grand public ne connaît pas forcément très bien.

Ces aides sont souvent plus locales et sont proposées par des organismes départementaux ou indépendants du Ministère des Finances.

Rechercher ces aides vous permettra de découvrir quelques pépites qui faciliteront votre projet de rénovation.

Aides locales et atouts peu connus

Pour dénicher les aides les moins connues, le parcours est parfois difficile. C’est pour cette raison qu’il existe des organismes locaux dont la mission est d’aider les particuliers à trouver les bonnes aides pour leurs travaux.

L’ANIL et ses annexes, les ADIL, permettent par exemple de recevoir les conseils d’un spécialiste des aides et subventions du bâtiment. Grâce à ces conseils, vous pourrez préparer votre rénovation énergétique tout en sachant que son financement a été optimisé.

Les aides pour les plus démunis : Les travaux sont possibles

Il existe également des aides pour les foyers les plus démunis. La précarité énergétique est en effet un problème prenant de plus en plus d’ampleur et réduisant considérablement les efforts des pouvoirs publics pour favoriser la transition énergétique.

Sachez donc que la CAF et les caisses de retraite proposent des aides aux travaux aux personnes qui bénéficient de leurs prestations classiques. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à vous renseigner, car ces subventions pour les travaux sont très intéressantes.

RGE : Le certificat indispensable

Toutes les aides aux travaux qui existent dans le domaine de la rénovation énergétique sont soumises à une condition inamovible : le recours à un artisan RGE.

Sachez donc que vous ne pourrez pas réaliser vous-même les travaux et bénéficier des aides pour acheter les matériaux et les équipements. Il faudra obligatoirement passer par un professionnel, certifié de surcroît. La preuve que l’artisan qui a réalisé les travaux est certifié RGE sera un document soit à fournir, soit à conserver en cas de litige avec l’administration.

Qu’est ce que la mention RGE ?

Le certificat RGE est un label du bâtiment établi par des organismes indépendants de contrôle qualité. RGE est l’acronyme de Reconnu Garant de l’Environnement. Un professionnel disposant de ce label permet donc de certifier que ces travaux seront respectueux de l’environnement et que les solutions proposées permettront de réduire l’empreinte énergie.

Le certificat RGE peut être obtenu par n’importe quel artisan, après une formation rigoureuse et plusieurs contrôles sur chantiers.

Les certificats RGE qu’est-ce que ça change ?

La certification RGE permet bien évidemment de bénéficier des aides et subventions de l’état, mais pas uniquement.

En effet le label est rigoureux et la formation minutieuse, aussi le label RGE est généralement témoin d’une qualité d’exécution élevée. Un artisan RGE aura donc souvent meilleure réputation qu’un artisan non RGE.

D’autre part, afficher un certificat RGE implique de disposer d’une garantie décennale, ce qui est toujours un plus pour les consommateurs.